ACTUALITE

La revue de la presse- Les questions sécuritaires et d’autres sujets à la Une

  • Date: 30 octobre 2015

La livraison de vendredi de la presse quotidienne traite de divers sujets dont celui relatif à l’arrestation de présumés terroristes à Kaolack et Dakar.

 Enquête propose ainsi à ses lecteurs une plongée dans « l’intimité d’oustaz Ndao », un imam arrêté à Kaolack, la capitale centre du pays, où son quartier de Ngane se trouve « partagé entre étonnement, consternation et interrogation ».
« L’arrestation de l’imam Alioune Badara Ndao est sur toutes les lèvres à KaolacK », à Ngane en particulier, le « quartier où le terroriste présumé habite ». Ses disciples « disent s’être résignés (…) » et « promettent de ne pas arrêter de prier pour le bien-être de leur guide », écrit Enquête.
La Tribune, pour sa part, ouvre sur les femmes arrêtées à Guédiawaye, pour connexion présumée avec des djihadistes du groupe nigérian Boko Haram. « La vraie histoire des deux femmes arrêtée par le GIGN », le Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale, peut-on lire à la Une de ce journal.
Il décrit l’une d’elle « comme une femme casanière. Elle est voilée, très correcte, toujours la mie joviale, raconte le voisinage » cité par La Tribune, avant de présenter la deuxième femme arrêtée comme une mammy « exemplaire qui ne lésinait pas sur les moyens pour consolider l’unité (..) » au sein de sa famille.
Waa Grand place aussi revient sur l’histoire de ces « suspectes.’’ arrêtées à Wakhinan Nimzath, à Guédiawaye, une commune de la grande banlieue dakaroise. « Toutes les deux sont de vieilles amies et se partagent tout », écrit le même journal.
Le Populaire ouvre la voie aux sujets politiques, en évoquant les retrouvailles à Versailles (Paris), de l’ancien président Abdoulaye Wade, toujours secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) en dépit de sa semi-retraite, et son ancien ministre d’Etat Abdoulaye Baldé, leader de l’Union centriste du Sénégal (UCS).
« Wade bénit l’ambition politique d’Abdoulaye Baldé », à l’issue d’un entretien de deux heures entre les deux hommes, qui a été une occasion « pour le +père+ et le +fils+ de passer en revue l’actualité politique nationale », écrit Le Populaire.
Le Quotidien s’engouffre dans cette brèche en annonçant l’entrée en politique du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan. « Amadou Bâ rejoint l’APR », l’Alliance pour la République, le parti présidentiel, fait savoir ce journal via sa manchette.
« Le président Macky Sall l’a invité à descendre sur le terrain politique. Un investissement de Amadou Bâ, qui va s’appuyer sur un ancrage social dont bénéficie l’argentier de l’Etat au niveau des parcelles assainies, sa future base affective et politique », à Dakar, explique Le Quotidien.
Sur un tout autre sujet, Walfadjri constate que le chef de l’Etat, Macky Sall, « faillit à sa parole » d’organiser le procès portant sur la mort de l’étudiant Bassirou Diouf, tué lors d’une manifestation d’étudiants le 14 août 2014, au campus de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar.
Pour ne pas quitter la justice, L’Observateur annonce lui que l’Union des magistrats du Sénégal a servi une sommation interpellative à Me Mame Adama Guèye, après la réaction de ce dernier qualifiant d’injustice une décision de la Cour suprême sur une affaire opposant Wartsila et les Résidences Les Jardins. « Guerre totale entre avocats et magistrats », titre L’Observateur.
Libération annonce, de son côté, que les auteurs du détournement des fonds destinés au renouvellement des taxis ont été démasqués. L’As rapporte que Youssou Ndour et DPW, concessionnaire de l’exploitation du terminal à conteneurs du Port de Dakar, seront devant le juge.
Le différent entre ces deux parties porte sur la « détérioration » d’une machine acquise par le Groupe futurs médias (GFM), le groupe de médias du chanteur et homme politique sénégalais.
Sud Quotidien s’intéresse au Sida dans l’armée, avec 300 malades suivis et 10 perdus de vue dans les rangs des militaires, pour un taux de prévalence de 0,7 légèrement inférieur à la population générale (0,74%), selon le journal.
A la Une du quotidien national Le Soleil, le chef de l’Etat, Macky Sall, plaide « pour un partenariat renforcé au-delà de l’aide publique » au développement. Il a fait ce plaidoyer lors du Sommet Inde-Afrique.

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15