ACTUALITE

La revue de la presse- Les questions sécuritaires s’imposent aux quotidiens

  • Date: 11 novembre 2015

Dakar, 11 nov (APS) – Les questions sécuritaires demeurent en exergue dans les quotidiens parvenus mercredi à l’APS, dont quelques titres s’intéressent toutefois à la politique.

Le quotidien national Le Soleil se fait ainsi l’écho de l’appel du chef de l’Etat, à l’occasion de la célébration de la Journée des forces armées. « Il nous fait une culture sécuritaire », a plaidé Macky Sall, appelant les forces de défense et de sécurité « à inscrire leur démarche dans +l’anticipation, plutôt que dans la réaction+ ».
Dans cette perspective, le président de la République a « invité le commandement à mettre en place un système de renseignement performant, +capable de percer les pensées de l’ennemi+ », écrit Le Soleil. « Macky veut entrer dans la tête des terroristes », souligne Libération.
« C’est la guerre du bien contre le mal », affirme le chef de l’Etat sénégalais dans des propos rapportés par le journal Le Quotidien. Macky Sall « a servi hier… du Bush aux militaires lors de la célébration de la Journée des forces armées (…) », note ce journal.
Il fait référence à un slogan controversé des néoconservateurs américains, repris par l’ancien président américain Georges W. Bush, désignant sous l’appellation « axe du mal » les pays qui soutiendraient le terrorisme.
Direct Info signale que le président de la République a laissé entendre que l’armée sénégalaise « sera dotée de plus de moyens pour faire face aux jihadistes ». Le terrorisme « hante le sommeil de nos autorités », estime le journal dans son billet du jour.
Le discours du président de la République est « à la limite virulent, mais la virulence en vaut la peine. Qui n’exècrerait pas les actes ou attentats terroristes, d’où qu’ils proviennent et qu’importe le pays qui est visé, ses populations traumatisées ? », s’interroge La Tribune.
Cette perspective place l’armée « en rempart contre le terrorisme », constate Le Populaire, avant d’annoncer que
l’armée sénégalaise sera « dotée d’avions de chasse et de patrouilleurs ». « Le Sénégal bande ses muscles », juge à propos Sud Quotidien à sa Une.
Selon le même journal, Macky Sall « a réitéré son engagement sans faille à faire obstacle à toute forme d’agression extérieure notamment le terrorisme » et compte pour ce faire « renforcer les moyens matériels et (améliorer) les conditions de vie de nos vaillants combattants (…) ».
Outre les sujets sécuritaires, les quotidiens traitent de politique, à l’image de Walfadjri, qui revient sur les « vérités » du maire de Dakar, Khalifa Sall, dont la candidature à la prochaine présidentielle est l’un des sujets favoris de spéculation des journaux depuis quelques mois en particulier.
« Le maire de Dakar se veut ferme devant les ambulants qui refusent de rejoindre les sites de recasement et le gouvernement qui a confié la gestion des ordures de Dakar à l’UCG. Il affirme que ni les premiers ni les seconds ne l’empêcheront de travailler », rapporte Walfadjri.
« Personne ne peut nous bloquer », affirme l’édile de la capitale sénégalaise, à qui veut l’entendre, dans des déclarations reprises à la Une du quotidien L’As. « En dépit des obstacles qui se dressent sur son chemin avec les dernières réformes mises en œuvre par le pouvoir, le maire de Dakar est déterminé à dérouler sa politique et son programme pour que la capitale puisse changer de visage », indique ce journal.
« Khalifa Sall entend redorer le blason de Dakar », ajoute Enquête. L’édile « estime que le développement local doit reposer sur une citoyenneté active, inclusive et participative », avance Waa Grand Place. Sous ce rapport, poursuit-il, le « départ des marchands ambulants des rues de la capitale, reste une préoccupation, voire même une obligation pour rendre à la ville son lustre ».
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15