25 octobre, 2014
Accueil » ACTUALITES » La revue de la presse- Les ‘’urgences’’ de Mimi Touré et divers sujets à la Une des journaux
La revue de la presse- Les ‘’urgences’’ de Mimi Touré et divers sujets à la Une des journaux

La revue de la presse- Les ‘’urgences’’ de Mimi Touré et divers sujets à la Une des journaux

Les journaux reçus mardi à l’APS traitent de divers sujets allant des « urgences » du nouveau gouvernement à la cohabitation entre commerçants et riverains dans les marchés dakarois.

L’Observateur revient sur les « urgences » auxquelles le nouveau Premier ministre Aminata Touré doit faire face et titre « Mimi sur 10 fronts ». Le journal cite la réduction de la dette publique, les inondations, les denrées de consommation, l’insécurité, les infrastructures, la crise scolaire, les entreprises en faillite, l’emploi des jeunes, l’énergie et le tourisme.

Pour le quotidien du groupe Futurs médias, « quand Aminata Touré annonçait le jour de sa nomination comme deuxième Premier ministre du gouvernement de Macky III, qu’il fallait +accélérer la cadence+, elle était sans doute très au fait des grands chantiers qui l’attendaient (…) ».

A propos du gouvernement et du dernier remaniement, le quotidien Enquête revient sur « le jour où Abdoul Mbaye (ancien Premier ministre) a voulu claquer la porte ». D’après le journal, au mois de juin, « (…) Abdoul Mbaye a été à un doigt de claquer la porte de la Primature, alors que le président Macky Sall venait juste de nommer Diagna Ndiaye, ministre-conseiller à la présidence de la République, chargé des investissements ».

« La nomination étant intervenue en pleines bisbilles entre l’homme de confiance de Jean-Claude Mimran et Abdoul Mbaye, le signal avait été décrypté de façon négative. Abdoul Mbaye s’en ira ainsi partager sa décision de démissionner avec certains de ses proches dont son jeune frère, Cheikh Tidiane Mbaye », explique Enquête.

Et le journal de poursuivre : « Selon nos sources qui reviennent sur cette affaire, l’ancien Directeur général de la Sonatel ainsi qu’un proche de la famille Mbaye ont fortement déconseillé Abdoul Mbaye de partir dans le contexte de ce moment-là ».

Dans le domaine de la justice, Le Quotidien annonce que Karim Wade sera auditionné mercredi et jeudi par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Selon le journal, « le procureur spécial prés la CREI n’en a pas fini avec Karim Wade. Alioune Ndao veut faire face à l’ex-ministre d’Etat mercredi et jeudi prochains pour lui faire connaître des +faits nouveaux+ que les commissions rogatoires ont mis à sa disposition ».

Le Soleil s’intéresse au cade de vie à Dakar avec notamment « l’occupation anarchique » des lieux publiques en titrant « Castor : cohabitation heurtée entre marchands ambulants et riverains ». Le journal informe que le marché Castor a connu les 29 et 30 derniers des incidents ayant opposé des riverains aux marchands tabliers.

« Les premiers défendent leur cadre de vie, agressé et pollué, les seconds disent vouloir gagner leur pain quotidien. Entre eux, les heurts ne manquent pas, car la cohabitation semble impassible devant le nombre croissant de tabliers », écrit Le Soleil.

Dans sa livraison du jour, le quotidien Grand-Place explique pourquoi Dakar « réussit » aux commerçants, mendiants et féticheurs maliens. Dans le journal, un commerçant affirme : « Le commerce au Sénégal est fructueux. Je m’en sors bien malgré la cherté du logement et de la nourriture ».

Mais un marabout voit autrement les choses : « J’ai toujours été l’objet d’arnaques. Puisque je ne parle pas wolof, mes interprètes profitent de la situation pour m’escroquer ».