Accueil / ACTUALITES / La revue de la presse- l’opposition et le chef de l’Etat à la Une

La revue de la presse- l’opposition et le chef de l’Etat à la Une

Les journaux reçus lundi à l’APS s’intéressent au rassemblement de l’opposition prévue ce matin devant l’Assemblée nationale et à l’entretien accordé par le chef de l’Etat, Macky Sall, à la presse à la fin de son voyage en France et en Inde.

 En politique, Le Témoin annonce que l’opposition est ‘’déterminée’’ à ‘’bloquer’’ les travaux des commissions de l’Assemblée nationale, ce lundi.

Le Cadre de concertation des leaders de l’opposition et le Front patriotique pour la défense de la République (FPDR) ont annoncé vendredi qu’ils vont entamer « sous peu’’ une série de « manifestations permenentes’’ et une « mobilisation sans faille’’ à la Place Sowéto, devant l’Assemblée nationale, pour notamment ’’restaurer la dignité parlementaire’’.

Le Parti démocratique sénégalais (PDS) dit vouloir « poursuivre son combat contre Fada pour le contrôle du groupe parlementaire des Libéraux démocrates », dont ce dernier est le président.

Les députés Modou Diagne Fada et Aïda Mbodj, tous deux responsables du PDS, ambitionnaient chacun de former et diriger le groupe parlementaire de l’opposition, enjeu d’une bataille parlementaire arbitrée par leurs collègues de la majorité.

Au terme d’une querelle de procédure qui a rythmé la vie de l’Assemblée nationale ces derniers jours, la liste proposée par M. Diagne a été retenue comme celle du groupe parlementaire de l’opposition, au grand dam de Mme Mbodj et de ses soutiens, parmi lesquels l’ancien président Abdoulaye Wade.

Depuis, cette frange de l’opposition, qui comprend d’autres responsables qui ne sont pas forcément du PDS, ne décolère pas contre cette décision qu’elle considère comme une « forfaiture » de la majorité à l’Assemblée nationale, qui soutiendrait Modou Diagne Fada.

Au sujet du rassemblement de ce matin, Le Témoin quotidien titre : ‘’Face à face ou corps à corps’’. Le journal écrit : ’’Après avoir perturbé l’installation des différentes commissions techniques de l’Assemblée nationale la semaine dernière, les députés du cadre de l’opposition veulent récidiver aujourd’hui, à l’occasion de la présentation des budgets des différents ministères devant les commissions compétentes’’.

La Tribune déplore une ‘’escalade dangereuse’’ entre le pouvoir et l’opposition sur fond d’accusations de fraude, de menaces de blocage de l’Assemblée nationale.

Au sujet du rassemblement annoncé par l’opposition ce matin à la Place Sowéto, le journal Enquête titre : ‘’Le défi de la mobilisation’’.

’’Pour exiger la reconnaissance de leur groupe parlementaire dirigée par Aïda Mbodji, le PDS et ses alliés du cadre de concertation de l’opposition ont appelé ce matin à un grand rassemblement devant les grilles de l’Assemblée nationale. Un test grandeur nature pour la bande à Mamadou Diop Decroix’’, écrit Enquête.

Les journaux Le Soleil et L’Observateur ouvrent leurs colonnes au chef de l’Etat à la fin de son récent séjour à Paris et à New-Dehli.

Selon Le Soleil, Macky Sall ‘’se prononce sur plusieurs dossiers’’. Ainsi il annonce que l’Etat ‘’va reprendre l’activité de production de Suneor’’ et évoque la possibilité d’une ‘’rupture’’ avec le groupe Bin Laden si ce dernier ne respecte ses engagements dans le cadre de la construction de l’Aéroport Blaise Daigne.

A sa Une, L’Observateur met en exergue ce propos du chef de l’Etat : ‘’Il y a des normes et des limites dans ce pays’’. Autres propos de Macky Sall : ‘’Tous ceux qui travaillent à ternir l’image des institutions de la République sont avertis (…) Dire que le Sénégal est parmi les 25 pays les plus pauvres au monde, c’est absurde’’.

À voir aussi

Inculpé aux Etats-unis pour corruption Gadio pris dans le galimatias des relations internationales

REWMI.COM- Il a longtemps servi les relations internationales. Aujourd’hui, il en est la victime. Il …

GO: Faut pas vite enterrer Gadio

Même « soudé gars yi tam doy naniou waar », Cheikh Tidiane Gadio reste innocent, au moins …