Accueil / ACTUALITES / La rumeur de la mort de Bachar el-Assad agite Internet

La rumeur de la mort de Bachar el-Assad agite Internet

Plusieurs sites annoncent la mort du leader syrien, qui aurait été abattu par un garde du corps. De quoi faire chauffer les serveurs dans le monde…

La nouvelle se répand comme une traînée de poudre depuis dimanche en fin de matinée : le président syrienBachar el-Assad aurait été abattu par un garde du corps. Les réseaux sociaux sont sans surprise le principal vecteur de diffusion de cette rumeur, impossible à vérifier dans l’immédiat. Grâce aux liens inclus dans les tweets et partagés sur Facebook notamment, le trafic internet se déporte vers les sites d’information ou les blogs qui relaient la rumeur, provoquant parfois des surcharges sur les serveurs. Certains portails arabes et israéliens, qui ont été les premiers à s’en saisir, étaient même indisponibles ponctuellement dimanche midi.

Selon les rumeurs, le dictateur syrien aurait été grièvement blessé par balle samedi soir par un garde du corps iranien. Il aurait été transporté à l’hôpital Shami de Damas, dont les locaux et le quartier auraient été bouclés par l’armée. L’Armée syrienne libre (ASL) aurait démenti la mort de son ennemi numéro un, alors que les programmes des télévisions syriennes auraient été interrompus. Certains évoquent la mort de Bachar el-Assad, d’autres affirment qu’il serait entre la vie et la mort.

Internet, un habitué des rumeurs

Les rumeurs de ce type sont courantes sur Internet et se sont souvent révélées fausses. Ainsi, Oussama Ben Laden est “mort” virtuellement une dizaine de fois, avant son exécution par les forces spéciales américaines en mai 2011. D’autres rumeurs, en revanche, ont été confirmées plusieurs jours après être apparues, comme l’assassinat du commandant Massoud, le 9 septembre 2001, confirmé seulement le 15 septembre, près d’une semaine plus tard.

Nul doute que la guerre civile qui fait rage en Syrie ne sera pas un élément facilitant la confirmation ou l’infirmation de la mort de Bachar el-Assad. Une telle nouvelle serait un tournant décisif dans le déroulement du conflit, qui a fait plus de 70 000 morts en deux ans, selon l’ONU.

lepoint.fr


À voir aussi

Incendie de la limousine: Le Palais commet deux experts automobile

Le chef de l’Etat ne lâche rien pour comprendre l’incendie de la limousine présidentielle survenu …

Bigamie: Abdoul Mbaye édifié ce mardi

C’est ce mardi 23 juillet 2019 que la Cour d’appel de Dakar va donner son …