People

La salle de l’harmattan Sénégal porte le nom du professeur Aly Dieng

  • Date: 17 mai 2016
La salle de l’Harmattan Sénégal porte  le nom du Professeur Amady Aly Dieng, à qui l’on a tenu à rendre hommage…Hommage à une figure intellectuelle exceptionnelle, d’après les très nombreux témoignages, qui ont aussi laissé entendre qu’il fallait en finir avec le traditionnel hommage posthume. Pour quelqu’un comme l’universitaire Abdarahmane Ngaidé, la Bibliothèque nationale, un vieux projet, devrait aussi porter son nom.
Selon le directeur de l’Harmattan Sénégal, Abdoulaye Diallo, Amady Aly Dieng, qui avait la réputation d’être un « débatteur chronique et farouche opposant de la facilité » a toujours vécu effacé. « Il a vécu en solitaire, est mort en solitaire et ressuscitera en solitaire » a laissé entendre M. Diallo. Il poursuivra en faisant savoir qu’Amady Aly Dieng, qui avait le culte de l’excellence et qui se distinguait à travers ses contributions quotidiennes à la presse, (les lecteurs de Sud Quotidien se souviendront de ses notes de lecture hebdomadaires), était « l’antithèse des choses figées des intellectuels toujours assis ». Pour quelqu’un comme l’enseignant-chercheur au département d’histoire de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), Abdarahmane Ngaidé, le défunt était une figure intellectuelle exceptionnelle, qui a partagé son savoir à travers ses nombreuses publications. « Il était un homme de Lettres qui considérait la connaissance comme étant l’élément fondamental dans l’avenir de toutes les nations ».
 Toujours selon l’universitaire, Amady Aly Dieng a montré qu’il y avait « une nécessité et une obligation de remettre en général les rapports intergénérationnels puisque si nous ne le faisons pas, la transmission sera très difficile ». C’est pourquoi, pour faire perpétuer l’œuvre construite par le défunt, Abdarahmane Ngaidé martèle : « il faut que nous nous  battions pour qu’il y ait une bibliothèque nationale qui portera le nom d’Amady Aly Dng ». Lui qui a dépensé toute son énergie pour montrer que « le livre est au cœur de notre intelligence et qu’il faut obligatoirement avoir un livre auprès de soi pour être tranquille ». Au cours de cette cérémonie d’hommage à Amady Aly Dieng, dans une salle remplie d’intellectuels ou d’hommes de Lettres, plusieurs personnes ont élevé la voix pour dire qu’il fallait rendre hommage, de leur vivant, à toutes les personnes qui auront œuvré pour le Sénégal, sans doute pour que celles-ci n’aient pas à se contenter d’hommages posthumes. Abdoulaye Diallo a d’ailleurs annoncé qu’à partir du mois prochain, l’Harmattan accueillerait plusieurs cérémonies de cette nature, hommages à des héros de chez nous, et que la toute première serait dédiée au Professeur Boubacar Ly.
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15