SANTE

LA SANTÉ EN ÉBULLITION  Marche en décembre et 48 H de grève à partir d’aujourd’hui

  • Date: 10 novembre 2016

Le bras de fer entre le Gouvernement et les syndicats, regroupés autour de 2Sau, est loin de s’estomper. Les Syndicats de la santé de l’action unitaire (2SAU), composés du Sames, du Syntras, du Sudtm/Fgts et de la Cnts, ont décrété encore 48 heures de grève à partir d’aujourd’hui. Ils exigent toujours le respect des accords signés par le Gouvernement.

La santé est en ébullition. En effet, le secteur vit au rythme de plusieurs foyers de contestation et d’actions revendicatives. Après les pharmaciens qui menacent de geler les «Gardes de nuit» pour cause d’agressions à main armée de leurs agents (dernier meurtre de Ndioum), le Syndicat de la Santé de l’Action Unitaire (2Sau) décrète un nouveau plan d’action de grève. L’instance syndicale a décidé de la reprise de la grève gelée à partir d’aujourd’hui et demain, au motif de la non-tenue par l’Etat du Sénégal de ses engagements, qui n’aurait pas respecté les accords conclus. Ce n’est pas tout. Le plan d’action va se terminer avec une marche de tous les agents de santé à la place de l’Obélisque en décembre. En conférence de presse hier, les syndicalistes se disent déterminés à pousser un Gouvernement, droit dans ses bottes, à respecter le protocole d’accord déjà signé. ‘’Les principaux points d’accord de la plateforme revendicative de 2SAU n’ont connu aucune exécution’’, dénonce Souleymane Joe Mané, Coordonnateur de 2SAU, s’offusquant du ‘’manque de solidarité gouvernementale et la légèreté observée dans le traitement des dossiers du secteur de la santé.’’ A l’en croire, les travailleurs attendent toujours la matérialisation de leurs revendications signées avec le gouvernement». Aussi regrette-t-il que la pension de retraite ne soit toujours pas payée, à ce jour. Mais, ‘’nous irons jusqu’au bout pour obtenir satisfaction’’, a martelé  Souleymane Joe Mané. Qui ajoute : ««La lutte sera longue, mais nous irons jusqu’au bout. C’est à l’Etat de régler cette situation ou bien ça passe ou ça casse», prévient-il.

M BA

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15