Confidences

La tendance ramadan des femmes pour atténuer pour atténuer la chaleur Wax, Khartoum, Voiles, Wakh, Crepe fleurettes…

  • Date: 23 juin 2015

La gent féminine change de garde-robe à presque toutes les périodes de l’année. Et en ce mois de Ramadan qui coïncide avec une forte chaleur, elles ont choisi, entre autres tissus, pour atténuer les rigueurs du climat, le wax, les voiles, les Khartoum…

En cette période de forte canicule, rimant avec la soif et la fatigue qu’occasionne le jeûne, les femmes privilégient les tissus légers pour tenir le coup. En effet, le jeûne oblige certaines femmes qui n’avaient pas l’habitude de porter des tenues traditionnelles pour être correctes et se conformer au code vestimentaire à s’y mettre. Cette nouvelle tendance des femmes à se ruer vers les habillements jugés «corrects» pour le Ramadan, le plus souvent traditionnels, se fait sentir sur les marchés. Un tour au marché Tilène de la Médina et  de Sandaga a permis de faire ce constat.

En effet pour servir la clientèle, les commerçants ont mis à la disposition des jeunes filles et des dames un certain nombre de variétés de tissus qui permettront à ces dernières d’être décemment habillés comme le recommande la religion musulmane aux fidèles. C’est ainsi qu’on trouve les wax, les voiles, le Khartoum, le wakhe, les crêpes et fleurettes en coton, disponibles sur le marché.

Interpellés sur le choix de ces tissus, les commerçants s’expliquent. «La forte chaleur ne rime pas avec les matières lourdes ou satinées qui renvoient à la soie. Quand il fait chaud, il faut ces genres de tissus pour aspirer la sueur et permettre au sang de circuler», précise d’emblée Modou Diouf, vendeur au marché Tilène.

D’après ce connaisseur en textile, «ces matières adaptées à la chaleur se vendent d’ailleurs comme de petits pains. Les jeunes filles, pour montrer leur pudeur, utilisent tous les moyens en ce mois béni de Ramadan. Et cette situation nous arrange bien, car nous vendons des rouleaux de tissus depuis le début de la semaine dernière. Et comme ce n’est pas cher, les jeunes filles viennent tous les jours pour en acheter. Les prix varient de 700 à 1500 francs Cfa le mètre», confie Diouf.

Certains commerçants font de bonnes affaires

Même son de cloche chez son camarade Mor Sène, qui espère que le mois de Ramadan ne connaisse pas sa fin de sitôt. «Le jeûne nous arrange bien, car les affaires marchent à merveille, même si les tissus ne sont pas encore en grand nombre sur le marché. Mais on rend grâce à Dieu», lâche-t-il.

«La chaleur aussi a un effet sur le choix des tissus. Les voiles, les wakhe et les tissus fleurettes sont plus en vogue et ne coûtent entre 800 et 1000 francs Cfa le mètre. Il suffit donc de 3000 francs Cfa pour avoir une robe et c’est une tenue adaptée pour jeûneur. Et comme cela ne dure que seulement un mois, on en profite. Là, on fait de bonnes affaires et on se fait un peu d’argent pour gérer la famille et la belle-famille en guise de dépense pour les mois à venir grâce aux économies», ajoute-t-il.

Quant à Fatou Mboup, commerçante au marché Sandaga, elle estime que c’est les grands événements du mois qui font marcher ses affaires. «A chaque mois de Ramadan, les conférences et le ‘Leylatou Khadre’ me font gagner beaucoup d’argent. Et j’en profite pour amener des conteneurs de tissus adaptés à cette période, notamment cette année avec la canicule qui règne. Et vu la quantité des commandes que je reçois, vraiment je ne me plains pas. Parce qu’il s’agit que de tissus légers qui sont très prisés par les femmes en cette période de forte chaleur», dit-elle.

«C’est la raison pour laquelle je ne me fatigue pas. Si les affaires marchent au ralenti cette semaine, ce ne sera plus le cas d’ici 10 jours. Car les conférences commencent à s’annoncer et dans les deux dernières semaines elles battent leur plein. Aussi, il y a la nuit du Prophète (Psl), le ‘Leylatoul Kadre’ pour laquelle les femmes achètent par rouleau les tissus», indique Mme Mboup.
«D’ailleurs, dit la dame, je les ai mis dans toutes les couleurs dont raffolent les femmes. D’abord, le jaune comme c’est la couleur de l’été, ensuite le bleu ciel,  le blanc, le rose, le vert qui est la couleur de l’islam, et aussi d’autres coloris qui sont là rien que pour la clientèle. Je pense que cette année, nous autres commerçants qui vendons  les tissus, on fera de très bonnes affaires. Surtout que les prix sont assez abordables. Par exemple, le rouleau de voile est à 25 000 francs Cfa».

Le Populaire

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15