Accueil / ACTUALITES / La volte-face de Diakhaté

La volte-face de Diakhaté

Diakhaté ne s’était pas présenté au rendez-vous du Dynamo Kiev dimanche. Alors qu’on voyait déjà le Sénégalais à Wolfsburg, il devrait pourtant signer en Ukraine vendredi. Pour 7M€, la somme demandée par Nancy.

Depuis dimanche dernier, les chances du Dynamo Kiev de s’attacher les services de Pape Diakhaté cette saison étaient devenues quasi nulles. Etant donné ce qui s’était passé à Monaco, il semblait même difficile d’envisager que Diakhaté rejoigne un jour le club ukrainien. Alors qu’un accord avait été enfin trouvé entre Kiev et Nancy et un rendez-vous fixé dans un hôtel de la Principauté, les émissaires du Dynamo Kiev, venus spécialement d’Ukraine pour régler le transfert, n’ont vu personne les rejoindre à l’heure convenue. Pas plus le défenseur sénégalais que son agent Milan Calasan. Les Ukrainiens ont donc regagné Kiev et tout laissait penser que Diakhaté allait finalement signer à Wolfsburg.

Face aux sept millions d’euros demandés depuis le début par le président nancéien Jacques Rousselot, seul Wolfsburg semblait en effet pouvoir s’aligner sur l’offre du Dynamo Kiev. Après le lapin posé par Diakhaté et Calasan aux Ukrainiens, il n’aurait donc pas été surprenant que le natif de Dakar change de cap, direction l’Allemagne. Le stoppeur de l’ASNL et son représentant ont bien changé de cap, mais c’est à Paris et non à Wolfsburg qu’ils se trouvaient mercredi. A la surprise générale, Diakhaté, dont l’attitude du dimanche précédent ressemblait à tout sauf à une envie de porter les couleurs du Dynamo, a revu son opinion. Les Ukrainiens ont donc repris l’avion pour la France. Mais cette fois, ils ne se sont pas retrouvés seuls en bas du hall de leur hôtel et les discussions ont pu se poursuivre.

Les négociations, entamées dès 10h00 selon nos confrères de L’Est Républicain, se sont poursuivies jusqu’en début de soirée. Toujours d’après la même source, c’est à 19h00 seulement qu’un accord de principe aurait été trouvé. Adieu Wolfsburg et re-bonjour Kiev pour Diakhaté qui sera jeudi soir en Ukraine pour finaliser son arrivée chez le multiple champion d’Ukraine (12 titres). « Le transfert est en bonne voie. On ne peut pas dire autre chose » reconnaît Gérard Parentin, le manager général lorrain, dans le quotidien nancéien. Avis partagé par Jacques Rousselot, qui semble s’être déjà fait au départ de son défenseur et rappelle que Nancy est « OK avec Kiev depuis la fin de semaine dernière pour une indemnité de 5 M€ plus des bonus. » Soit un montant total qui avoisinerait les 7 millions d’euros. Un record sachant que le plus gros transfert jusqu’alors dans l’histoire de l’ASNL était de 3,8M€ lors des départs de Bastien à Metz et Ouaddou à Fulham. En demandant autant pour Diakhaté, les dirigeants nancéiens n’avaient donc peut-être pas vu aussi haut que ça…


À voir aussi

Mort de Fallou Sène : Le meurtrier identifié

Les premiers éléments de l’enquête sur la mort de l’étudiant Fallou Sène se précisent. Selon …

Capitaine Dièye radié de l’Armée

Clap de fin pour le capitaine Dièye.  Arrêté par la Section de recherches de la …