Accueil / ACTUALITES / Lac de Guiers – Zoss et Balla Gaye 2 – Issa Pouye : « Examens de passage » à Demba Diop

Lac de Guiers – Zoss et Balla Gaye 2 – Issa Pouye : « Examens de passage » à Demba Diop

week-end, vers un challenge de taille. Composée d’une douzaine d’espoirs tous aussi talentueux les uns que les autres, cette cuvée 2007-2008 a la lourde charge de justifier le vif intérêt que lui porte le monde de la lutte au point d’élargir le cercle de ses inconditionnels. Telle est, cet après-midi, la mission de Zoss (Rock Energie) et Lac de Guiers 2 (Walo) et demain, de Yékini Jr (Ndakaru) et Tapha Tine (Baol) d’un côté, et Balla Gaye 2 (ELBG) et Issa Pouye (Thiaroye) de l’autre. C’est dire que, pour la clôture de la saison nationale de lutte, le stade Demba Diop devrait vivre de grands moments. En fait, c’est de passage de grade qu’il s’agira. Puisque les vainqueurs pourraient se retrouver “ en classe supérieure ”, la saison prochaine.
Lac de Guiers – Zoss, cet après midi …

Ce qui frappe au regard les deux lutteurs, c’est la différence de taille favorable au “ Walo-Walo ” qui domine légèrement son adversaire sous la toise. Et si jamais la bagarre s’impose ou s’invite au combat, il peut en tirer un léger avantage grâce à son allonge et donc peut faire mal. L’on a encore en mémoire la raclée qu’il a infligée à Babacar Diallo de Fass et à Ness avant de les terrasser. Quant à Zoss, il a montré trois visages en autant de combats lors du gala. Très opportuniste contre Boy Sèye, il a manqué de vigilance face à Bathie Séras avant de se rectifier face à Balla Diouf qu’il a conduit à la faute grâce à sa sérénité et sa rapidité de réaction. Lequel de ces trois “ Zoss ” verra-t-on cet après-midi ? On a hâte d’y être.

Balla Gaye 2 – Issa Pouye demain

On est bien tenté de se demander ce qui peut advenir d’un choc entre un “ lion ” (Balla Gaye 2) et un … “caïman” (Issa Pouye) tant ces deux “ rois ” règnent sur des territoires différents : la terre ferme et les cours d’eau. Pour les départager, Gaston Production a opté pour un terrain neutre : le stade Demba Diop.

Demain, un vent de revanche soufflera dans l’arène. Et pour cause, Balla Gaye 2 aura à cœur d’effacer de sa mémoire et du passif de sa jeune carrière, la date du 12 mars 2005. Ce jour-là, à Iba Mar Diop, le “ caïman ” avait entraîné le “ lion ” au fond de l’étang avant de l’étrangler. L’autre enjeu de taille de ce combat est que le vainqueur se verrait automatiquement propulsé au palier supérieur, à l’image de Gris Bordeaux qui a goûté à ce plaisir le week-end dernier face à Bombardier. Ces deux jeunes champions qui ambitionnent également de régner dans l’arène, ont fait leurs preuves lors des galas. Ils doivent leur présence demain à Demba Diop à leurs qualités intrinsèques. Si Issa Pouye semble dominer un tant soit peu son adversaire au plan athlétique par la puissance qu’il dégage, balla Gaye 2 n’est pas handicapé pour autant. Sa souplesse et son agilité peuvent lui être d’une grande utilité pour contenir le Thiaroyois et voire le surprendre. Voilà qui présage d’un combat technique, comme en raffolent les puristes.


À voir aussi

Ouza, l’argent de Khalifa et l’élection de Macky »

Bébé tué à Pikine: Retour sur les lieux du crime