Accueil / People / Laeti­cia Hally­day : une amie confie que la veuve de Johnny a pleuré en décou­vrant les attaques dont elle est la cible
Ce dimanche 22 avril, Midi Libre consacre plusieurs pages dans son maga­zine à la famille Boudou. Une amie proche de Laeti­cia Hally­day s'est expri­mée pour prendre la défense de l'épouse du rocker, pour­sui­vie en justice par ses beaux-enfants.

Laeti­cia Hally­day : une amie confie que la veuve de Johnny a pleuré en décou­vrant les attaques dont elle est la cible

Impos­si­bi­lité de dire au revoir à son père, coup de télé­phone en cachet­te… Dans une lettre post­hume adres­sée à son père, Laura Smet a dévoilé une autre image de l’épouse de l’artiste. Après cette première offense média­tique, les langues ont commencé à se délier. D’anciens amis de Johnny Hally­day ont déterré quelques anec­dotes peu flat­teuses pour Laeti­cia, accu­sée d’avoir affai­bli son « lion » et de s’être débar­ras­sée petit à petit des personnes déran­geantes. Au tribu­nal de grande instance de Nanterre, c’est le même scéna­rio, elle est présen­tée égale­ment comme une mani­pu­la­trice. Des propos qui font beau­coup de mal à la mère de Jade et Joy. Pour un portrait consa­cré à son « clan », le maga­zine Midi Libre est allé à la rencontre de certains proches des Boudou. « Laeti­cia n’est pas une garce, c’est un bonbon, a confié une amie de la veuve du rocker. Elle a puri­fié la vie de Johnny. Je peux vous dire qu’elle a pleuré de voir tous ces gens la salir. »

Affec­tée par les attaques, la belle blonde au visage angé­lique avait fini par répondre par le biais de son avocat avant de livrer elle-même sa vérité dans une inter­view pour Le Point la semaine dernière. « Je ne demande que la paix, mais qu’on respecte la mémoire de mon mari ! Compre­­nez-moi : je serai, un jour, prête à pardon­­ner. J’ai beau­­coup pardonné dans ma vie, mais il faut aussi fixer les limites. On me vole mon deuil. On me roue de coups.  », a-t-elle déclaré. Partie à Saint-Barthé­lémy pour se recueillir sur la tombe de son mari, elle s’est à nouveau effon­drée en larmes. Le temps n’est pas encore à l’apai­se­ment.

À voir aussi

Gfm: Pourquoi Boubs a quitté plutôt que prévu

Si Mamoudou Ibra Kane et Alassane Diop ont eu droit à un pot de départ …

« Wally Seck est le deuxième roi de Bercy après Youssou Ndour »