ACTUALITE

L’Afrique doit trouver des financements pour réussir le passage du numérique

  • Date: 10 septembre 2015

Les Etats africains doivent trouver des mécanismes de financement pour réussir la migration de l’analogie vers le numérique et procéder à la généralisation du haut débit fixe et mobile en libérant les fréquences du dividende numérique, a estimé jeudi à Dakar, Ousseynou Dieng, expert en management de l’audiovisuel et des TIC.

 M. Dieng présentait une communication sur la gestion du spectre et passage à la radiodiffusion numérique au cours du Forum sur le développement de la région Afrique organisé à l’initiative de l’Union internationale des télécommunications (UIT) et de l’Union africaine des télécommunications (UAT).

L’expert en management de l’audiovisuel et des TIC a soutenu que le développement de l’économie numérique repose essentiellement sur l’accès à l’internet haut débit.

 Il également important de renforcer le contrôle et la gestion du spectre, particulièrement au niveau des frontières, a expliqué M. Dieng.
‘’ Au delà de la qualité des infrastructures, la réussite de la transition vers l’économie numérique, les Etats africains doivent fournir beaucoup d’efforts pour le renforcement des capacités humaines et institutionnelles, mais asseoir et harmoniser les cadres juridiques et réglementaires, et enfin garantir la confiance dans la sécurité, a soutenu Ousseynou Dieng.
Il estime que l’Afrique doit non seulement arriver à bâtir des infrastructures interconnectées mais il est important de prendre en compte la dimension contenus, services, usages et applications, de manière à répondre aux préoccupations sociales, culturelles et économiques.
Selon Ousseynou Dieng, il existe un lien direct entre le développement de l’économie numérique et la croissance économique de nos pays.
‘’ En effet, à chaque fois qu’il y a une hausse de 10% du taux de pénétration sur le haut débit mobile, notamment l’internet mobile, cela se traduit par une hausse de 1, 4% au niveau du PIB’’, a-t-il expliqué.
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15