Accueil / ACTUALITES / L’Afrique du Sud envisage de quitter la CPI, suite à l’affaire Béchir

L’Afrique du Sud envisage de quitter la CPI, suite à l’affaire Béchir

L’Afrique du Sud envisage de quitter la Cour pénale internationale (CPI) après la polémique sur la participation au récent sommet de l’Union africaine à Johannesburg du président soudanais Omar el-Béchir, recherché pour génocide, a indiqué jeudi le ministre à la présidence Jeff Radebe. »L’Afrique du Sud pourrait en dernier ressort également envisager de se retirer de la Cour pénale internationale. Cette décision ne sera prise que lorsque toutes les options disponibles au terme du Traité de Rome (fondateur de la CPI) auront été épuisées », a-t-il déclaré dans un compte-rendu du conseil des ministres.

Avec Izf

À voir aussi

Lutte contre le changement climatique- l’Afrique lance sa plateforme à Bonn

La Journée de l’Afrique a été célébrée ce 15 novembre au cœur de la COP23 …

Conférence annuelle des chefs de parquet la question de la détention au cœur de la nouvelle politique pénale

Après quelques années d’inertie, la conférence annuelle des chefs de parquet a eu lieu, hier. …