Accueil / ACTUALITES / L’AIBD tient sa certification de l’OACI

L’AIBD tient sa certification de l’OACI

L’Aéroport internationale Blaise Diagne (AIBD) a obtenu la certification de l’OACI, sésame qui place désormais la plateforme aéroportuaire sénégalaise parmi les plus modernes au monde. La cérémonie de remise du certificat d’aérodrome a eu lieu hier, jeudi 08 décembre,  juste à un mois du premier anniversaire de l’Aibd.

 L’Aéroport unternationale Blaise Diagne a désormais le statut d’aéroport certifié. En clair, les installations et l’exploitation technique de l’AIBD répondent désormais aux spécifications internationales de l’annexe 14 de l’OACI. L’AIBD a reçu hier le Certificat d’Aérodrome délivré par l’Organisation Internationale de l’Aviation Civile-OACI. Ce, suite à un auditportant sur l’alignement des équipements, infrastructures et services aéroportuaires aux standards de l’OACI.La certification signifie également que la plateforme aéroportuaire est capable de continuer à y répondre pendant la période de validité du certificat.

Le Directeur général de l’ASECNA, Mohamed Moussa, et le Directeur régional de l’OACI, Mam Sait Jallow, ont réaffirmé le soutien de leurs institutions «pour l’amélioration continue de la sécurité et de la qualité des services rendus», mais aussi «pour un système de transport aérien robuste et jouant pleinement son rôle d’appui au développement économique et social du Sénégal».

Le ministre des Transports Aériens et du Développement des Infrastructures Aéroportuaire qui a présidé la cérémonie, a souligné qu’avec ce nouveau statut d’aérodrome certifié, AIBD renforce sa crédibilité et son image vis-à-vis de ses partenaires et des compagnies aériennes ». Maïmouna Ndoye SECK ajouten: « cela contribue également à l’atteinte de nos objectifs de faire de Dakar-Diass, le 1er hub aérien d’Afrique de l’Ouest avec un trafic de 5 millions de passagers par an à l’horizon 2023 et 10 millions par an à l’horizon 2035. »

Dès la fin de ce mois, l’AIBD va accueillir une nouvelle équipe d’inspecteurs dans le cadre des audits de suivis, a annoncé le Directeur 4énéral de LAS Xavier Mary. «Le travail ne s’arrête pas là, nous devons veiller au maintien de notre certificat et à son évolution, tel un pilote d’avion, nous devons surveiller continuellement notre altitude et notre vitesse», recommande-t-il.

A noter que cette certification est devenue une exigence de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) pour tout aéroport recevant un vol international.

M.BA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À voir aussi

Pont de l’émergence: La femme agressée en vie, ses bourreaux arrêtés

Fin de cavale des bourreaux de la femme agressée sous le Pont de l’émergence mercredi …

Gutierrez rappelle le Sénégal à l’ordre

Le Secrétaire général attire l’attention de l’Etat partie sur les violations dont a été victime …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *