Accueil / POLITIQUE / L’AIDE AU DÉVELOPPEMENT DEVRAIT FACILITER LE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES, SELON PAUL KAGAME

L’AIDE AU DÉVELOPPEMENT DEVRAIT FACILITER LE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES, SELON PAUL KAGAME

(APS) – Les programmes d’assistance et d’aide au développement devraient permettre une appropriation de solutions et de techniques par les citoyens, afin d’avoir un impact à long terme dans l’économie, a soutenu le Président rwandais Paul Kagame.

L’assistance et l’aide doivent faciliter le transfert de technologies mais ne devraient pas se substituer aux priorités des citoyens d’un pays, sinon elles ne seraient pas durables, a-t-il affirmé à l’ouverture, jeudi, à Kigali, du Forum économique mondial sur l’Afrique.

‘’Le partenariat avec les pays africains doit se réaliser grâce à des relations et des concertations étroites entre les deux parties pour identifier les priorités en rapport avec les objectifs de développement’’, a-t-il souligné.

En outre, il a déclaré que la confiance des investisseurs envers l’Afrique dépendra de la façon avec laquelle le continent luttera fermement contre la corruption.

L’Afrique a certes franchi un pas considérable dans le développement économique au cours des 15 dernières années, mais la lutte contre la corruption doit être beaucoup plus soutenue, a-t-il estimé.

Le 26e Forum économique mondial pour l’Afrique, consacré aux nouvelles technologies, accueille depuis mercredi, au Centre de conférence de Kigali Serena Hôtel, près de 1 200 participants, issus de plus de 70 pays, dont 600 dirigeants d’entreprises.

Les participants vont échanger durant trois jours autour du thème : ‘’Connecter les ressources de l’Afrique à travers la transformation numérique’’. Décideurs, entrepreneurs et membres de la société civile vont discuter des opportunités de l’économie numérique pour l’Afrique.

Cet événement s’inscrit, selon ses organisateurs, dans le prolongement du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, qui s’était penché cette année, en janvier dernier, sur la ‘’4e révolution industrielle’’, un terme inventé par le fondateur du Forum, Klaus Schwab.

Le chef de l’Etat, Macky Sall, qui a pris part à la cérémonie d’ouverture avec ses homologues gabonais et kenyan, interviendra dans l’après-midi, lors d’une session interactive sur le thème ‘’repenser l’agriculture’’.

À voir aussi

Arrivée de nouveaux loups dans le landerneau- Le renouvellement de la classe politique, un processus irréversible

REWMI.COM- L’alternance générationnelle est un vieux rêve au Sénégal. Car, à y regarder de près, …

Dagana- Les jeunes de Mouhamadou Maktar Cissé sonnent la retraite politique d’Oumar Sarr du Pds

Revigorées par les derniers résultats des élections législatives du 30 Juillet dernier, des jeunes proches …