L’AILE DEBOUT DU PS EN PRISON Pour une poignée de sable et d’odeur de WC

A la limite, les raisons invoquées par le procureur restent indigestes. Une véritable humiliation combinée d’une honte sur la nature de notre Rue publique politique.

Les trois mousquetaires du parti socialiste, tels des fauves sur un cadavre mort, désarmé, savourent l’embastillement d’un des leurs. Son crime : allergie au marron. Dans la bataille de positionnement pour le contrôle de la direction socialiste, trois vieillards dans le vent, avec le soutien de leur souteneur, envoient d’honnêtes citoyens et militants en prison. Pour des bisbilles de position sur un soutien au Président Macky Sall, un des fidèles soutiens au maire Khalifa Sall, est mis au frais. Pour de simples vétilles. Tanor, Serigne Mbaye Thiam et Aida Sow n’ont pas apprécié les quelques grains de sable jetés sur leur visage et le quart d’heure passé dans les sales toilettes de la maison du parti socialiste. Au regard du caractère impur qui a conduit à leur séjour carcéral, se pose la lancinante question de la place de la morale dans le jeu politique. Elue lors d’un congrès sans débat en 1996, cette plaie démocratique continue de fragiliser Tanor devant la légitime ligne socialiste, aujourd’hui mûre à prendre la relève de dinosaures refusant toute retraite, à plus de soixante-dix ans. Et cette affaire fait entrer tristement dans l’histoire, une formation politique pourtant habituée à la violence, souvent avec mort d’hommes. Mais ces affaires n’ont jamais franchi la porte du Ps à Colobane. Cette farce de mauvais goût déshonore ce cercle de feu qui, pour des vétilles, fait envoyer en prison de jeunes cadres au sang vert.

 Abdou Diouf écœuré par Tanor

Senghor souffre dans sa tombe. Et la neutralité de l’ancien Président Abdou Diouf est illustrative du dégoût qui l’habite. Interrogé sur cette affaire, Abdou Diouf a répondu par une moue. Démontrant ainsi, tout son dégoût à Tanor et à ses affidés. Dès lors, la perspective des législatives qui s’annoncent difficiles pour le régime, donne des idées effervescentes. La  réduction d’obstacles par ce genre de raccourcis n’honore pas la démocratie sénégalaise. Et c’est l’effet contraire qui s’est produit. Sur l’ensemble du territoire, Khalifa Sall gagne de la sympathie à la lecture des réactions. Même Fatick a pris position. C’est tout dire !

Pape Amadou Gaye

Voir aussi

ASSEMBLEE NATIONALE La cinglante réplique de Moustapha Diakhaté à Abdoul Mbaye

Le président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakaar(BBY), Moustapha Diakhaté, n’a pas du tout …

One comment

  1. Monsieur pape Amadou gaye Vos propos preuves que vous même vous ne faitez pas parti des honette citoyens si vous pensez que des honnête citoyens von faire ses actes de vandalisme et vous les trouvé comme des honette citoyens ça détermine votre malhonnêteté intellectuelle. Des responsables qui se comportent comme des vulgaire bandits monsieur Gaye ce et un pays de droit qui conquê bafouille la lois dois le payé cache

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *