Accueil / ACTUALITES / L’AMBITIEUX PROJET DE MACKY SALL : Un train électrique à Dakar

L’AMBITIEUX PROJET DE MACKY SALL : Un train électrique à Dakar

En visite en Corée du Sud, le président Macky Sall a annoncé pour bientôt, le lancement d’un train électrique –si ce n’est un serpent de mer- qui va relier la ville de Dakar et l’Aéroport international Blaise Diagne.

Folie des grandeurs, mégalomanie, nécessité réelle… En tout cas, le président Macky Sall, en visite à Corée, a annoncé le projet fou de lancer un train électrique qui va assurer la liaison entre Dakar et l’Aéroport international Blaise Diagne. Un projet «fou», si l’on sait que la distribution de l’électricité est laborieusement insuffisante au Sénégal. En atteste les coupures intempestives de courant.

Dans une interview exclusive accordée à l’agence de presse Yonhap, le président sénégalais a souhaité un «partenariat gagnant-gagnant, à travers des partenariats publics et privés» avec les entreprises sud-coréennes. «Aujourd’hui, notre coopération est devenue plus dynamique et de nouvelles perspectives s’ouvrent, à travers le Plan Sénégal Emergent, où les entreprises coréennes sont invitées à venir postuler aux appels d’offres, car nous allons lancer un train électrique qui va relier la ville de Dakar et le nouvel aéroport», a annoncé Macky Sall.

Le président sénégalais a également évalué les relations bilatérales qui, dit-il, sont plus développées qu’auparavant, grâce aux projets de coopération au travers de l’Agence coréenne de coopération internationale (Koika) et des financements d’Eximbank. Il a souligné la nécessité de continuer les aides, mais a aussi appelé les entreprises coréennes à participer à des projets liés au Plan Sénégal Emergent (Pse). «Nous avons également un grand marché de l’habitat, du traitement de l’eau, etc», a indiqué le président Sall. Qui précise à cet effet, que la coopération économique entre Dakar et Séoul a connu «un regain depuis 4 ans».

Lors du sommet bilatéral tenu hier à la Maison-Bleue, les deux chefs d’Etat se sont mis d’accord pour collaborer sur le plan Pse, composé de 26 projets prioritaires, nécessitant un investissement de 10,1 milliards de dollars. Ledit plan projette notamment de construire des infrastructures comme la ligne ferroviaire entre Dakar et le Mali (1,5 milliard de dollars), l’autoroute reliant les régions centre-ouest et nord-ouest (1,2 milliard de dollars).

En ce qui concerne la situation géopolitique sur la péninsule coréenne et les programmes nucléaires et balistiques nord-coréens, le président Sall a noté que son pays maintient sa position contre «toutes démonstrations de force» et pour l’usage de «l’énergie nucléaire à des fins pacifiques».

Au sujet de l’inscription des sites industriels japonais sur la liste de l’Unesco, dont 7 sites où des Coréens ont été forcés à travailler pendant la guerre du Pacifique, Macky Sall a exprimé la position du Sénégal en faveur d’une résolution à travers un dialogue entre «les pays amis que sont la Corée du Sud et le Japon», avant de procéder à un vote.

Mouhamadou BA

 

À voir aussi

NOUVELLE PROBLEMATIQUE DE SECURITE AU SENEGAL Comment maintenir l’ordre sans mort d’homme

La mort du jeune Yamadou Sagna à Saraya, dans une localité située à Kédougou, a …