iaaf_laminediack

LAMINE DIACK Une liberté provisoire qui vaut 325 millions !

Lamine Diack devra casquer très fort pour obtenir la liberté provisoire. La deuxième chambre d’instruction de la Cour d’Appel de Paris qui a statué sur la question, hier, a décidé que l’ancien président de l’IAAF doit débourser 500.000 euros, soit pas moins de 325 millions F Cfa de caution pour obtenir la liberté provisoire.

Le journal Enquête qui a donné l’information rappelle que les avocats de l’ancien patron de l’athlétisme mondial avaient obtenu, en première instance, la baisse de la caution jusqu’à 140 000 euros, soit 91 millions F Cfa. Et c’est après avoir versé ce montant que le dirigeant Sénégalais a bu bénéficier d’une mesure de mise sous contrôle judiciaire, qui lui a évité de rester en prison.

Mais l’avocate générale près la Cour ne comptait pas lâcher prise. Mme Fusina qui estime que Lamine Diack a les moyens de payer 500 000 euros de caution a porté l’affaire en appel. Et elle la cour lui a donné raison.

Poursuivi dans la cadre du scandale de corruption à l’IAAF, Lamine Diack, arrêté en France en début décembre dernier a été inculpé et placé sous contrôle judiciaire. Et depuis lors, il est cloué sur le sol français qu’il ne peut pas quitter. Toutefois, malgré les lourdes charges qui pèsent sur lui, il est toujours présumé innocent. D’ailleurs, il y a quelques jours lors d’une émission télévisée, le procureur Eliane Houlette en charge du dossier a affirmé que pour le moment, il n’y a que « des soupçons de corruption ».

G.E. N.

Voir aussi

telechargement-8

Nicolas Anelka soutient Serge Aurier

Dans une étrange publication sur Facebook, Nicolas Anelka a défendu Serge Aurier, condamné à deux …