Accueil / Uncategorized / LAMINE SANÉ –KARA MBODJI-PAPY DJILOBDJI Un duo pour 3 dans l’axe

LAMINE SANÉ –KARA MBODJI-PAPY DJILOBDJI Un duo pour 3 dans l’axe

 Dans le probable changement tactique (4-4-2), trois défenseurs à savoir Kara Mbodj, Lamine Sané et Papy Djilobodji seront les postulants pour une place à deux dans la charnière centrale des Lions, dans la perspective du match amical Ghana-Sénégal prévu ce samedi au Havre en France.

La  stabilité dans la défense centrale, le point fort,  des Lions du Sénégal   lors des éliminatoires, s’est effrité pendant la Can 2015.  Le duo Kara Mbodji-Papy Djilobodji qui avait apporté satisfaction est parti en lambeau au bout d’une mi-temps contre le Ghana (ndlr : Les Black Stars menaient au score 1-0 à la mi-temps).

Le défenseur nantais s’est fait peur, le temps d’une mi-temps, Alain Giresse ne lui a pas donné le temps, comme Stéphane Badji décevant aussi, pour l’extirper du duo avec Kara Mbodji.

C’était un mauvais signe pour le défenseur Nantais, un faux pas qui arrivait, au moment où Lamine Sané qui lui faisait écran, retrouvent ses marques. Le duo Lamine Sané-Kara Mbodji, qui n’avait plus joué ensemble depuis septembre 2013 lors des barrages du mondial 2014, s’est repris en seconde mi-temps contre les Black Stars (2-1).

Cette  paire de manche  a été reconduite contre l’Afrique du Sud (1-1). Excepté la faille à droit dans le couloir droit de Lamine Gassama, la charnière centrale a tenue la baraque. Kara Mbodj un des éléments a inscrit le but égalisateur pour les Lions face aux bafana-bafana.

Ces trois défenseurs centraux ont été associés dans un  trio dans le schéma 3-5-2 contre les Fennecs. Résultat de la course, une défaite (2-0) synonyme d’élimination pour les Lions. D’où une raison d’espérer un chamboulement dans l’axe. L’argument est qu’Aliou Cissé n’adoptera pas ce schéma qui permet au trois défenseurs d’être associés à nouveau.

Au regard de leurs performances en sélection tout devrait se faire au tour de Kara Mbodji. Qui de Lamine Sané ou Papy Djilobodji se taillera une place pour le duo avec le défenseur central du club  Belge Genk ?

Papy Djilobodji pour la compatibilité

« Papy est un joueur pétri de talent, c’est quelqu’un que je connais depuis belle lurette, depuis maintenant dix ans. On a fait des essais ensemble à Lille, on se connaît bien. Si notre duo marche, c’est parce que l’on communique beaucoup. On s’entend à merveille. Ensuite, nous jouons pour notre pays et faisons les efforts nécessaires nous pour mériter la confiance des Sénégalais qui sont toujours à fond derrière », avait indiqué le joueur de Genk dans le journal Stades. Ce duo a été l’une des plus grandes satisfactions du dispositif défensif d’Alain Giresse lors des éliminatoires de la Can 2015. Cet axe a permis au Sénégal d’avoir la meilleure défense de ces éliminatoires, avec un seul but encaissé en 5 matches (1-0 contre Tunisie à Monastir). En défense centrale, leur entente reste un atout, pour une stabilité défensive.

Lamine Sané pour le capitanat

Dépanneur, il y a un temps, à droit, le frangin de Salif Sané s’annonce désormais comme le principal challenger du défenseur Nantais dans l’axe des Lions, après sa bonne performance au coté de Kara Mbodji lors de la Can 2015. Lamine Sané avait été décalé à droit,  cédant sa place à Papy Djilobodji au coté Kara Mbodji, en septembre 2013, lors du match retour des barrages au mondial 2014 contre la Cote d’Ivoire. Le natif de Kaolack n’a pas raté l’opportunité de faire oublier le défenseur bordelais. Ironie du sort, Sané, convalescent avant de rejoindre la tanière pour la Can 2015, a joué la trouble fête dans la complicité du duo Kara-Djilobodji, au flottement du Nantais. Le brassard du capitanat  est un atout pour Sané.

I.TOURE

À voir aussi

Fatick: Saisie de faux médicaments de plus d’un milliard

La brigade des douanes de Fatick a fait une importante saisine de médicament. Selon la …

Il y’a 62 ans disparaissait Serigne Babacar Sy, Cheikh Al Khalifa

Il y a 62 ans disparaissait le 1er Khalife général des Tidianes, Khalifa Ababacar Sy. …