Education

L’ANALPHABÉTISME, « UN FREIN À L’ÉMERGENCE

  • Date: 9 septembre 2016
L’analphabétisme peut constituer un frein à l’atteinte des objectifs du Plan Sénégal émergent (PSE), qui vise à permettre au Sénégal d’atteindre l’émergence à l’horizon 2035  a indiqué à Fatick,  le gouverneur Souleymane Cissé.
« L’analphabétisme pourrait être un frein à l’atteinte des objectifs visés » par le PSE, nouveau référentiel de la politique économique et sociale du Sénégal à moyen et long terme, a déclaré le gouverneur de Fatick lors de la cérémonie d’ouverture de la 41ème édition de la Semaine nationale de l’alphabétisation (SNA), portant sur le thème « Lire le passé, écrire l’avenir ».
 À l’heure où le gouvernement sénégalais « se tourne résolument » vers l’objectif de faire du Sénégal un pays émergent, « il serait judicieux de ne pas perdre de vue le support sur lequel toute politique d’émergence et de développement durable devrait s’appuyer, à savoir l’éducation et la formation des communautés locales », a-t-il dit. »Dans cette optique, a ajouté M. Cissé, tout pays soucieux de son développement local durable doit se préoccuper de la participation des populations locales, si elles ne savent ni lire, ni écrire pour gérer des informations et prendre des décisions visant à résoudre leurs problèmes en tant que citoyen, membre d’une famille ». »C’est pourquoi, le secrétariat d’Etat à l’alphabétisation et à la promotion des langues nationales développe des stratégies innovantes en s’appuyant sur l’intersectorialité, la synergie des actions, la diversification des offres, l’harmonisation des interventions et la capitalisation des expériences porteuses », a-t-il expliqué. »Tout cela nous conduit à faire des Sénégalaises et des Sénégalais, des citoyens avertis, imbus de valeurs sociales, culturelles et religieuses, compétents, compétitifs et ouverts au monde », a souligné l’autorité administrative.Il a relevé « l’orientation des programmes d’alphabétisation vers l’autonomisation, l’inclusion et la prise en compte des conditions locales’’, ce qui devrait selon lui « exercer une forte influence sur les méthodes et les stratégies, d’autant plus que notre pays a codifié 22 des langues parlées sur l’étendue du territoire » sénégalais. »L’alphabétisation est à la base de l’apprentissage tout au long de la vie et joue un rôle fondamental dans la création de sociétés durables, prospères et pacifiques », a rappelé Souleymane Cissé.
Selon lui, l’alphabétisation est « un facteur déterminant du changement et un outil pratique d’autonomisation, en ce qui concerne chacun des principaux aspects du développement durable, à savoir le développement économique, le développement social, la protection et la sauvegarde de l’environnement ».
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15