Accueil / ECONOMIE / Lancement des travaux de modernisation de Touba : 100 milliards de Fcfa seront injectés en 5 ans

Lancement des travaux de modernisation de Touba : 100 milliards de Fcfa seront injectés en 5 ans

Le programme de modernisation de Touba entre dans sa phase active. D’un coût de 100 milliards de Fcfa sur une période de 5 ans, ce projet a été lancé avant-hier par le ministre d’Etat, ministre des Infrastructures et de l’équipement, Habib Sy en présence des autorités religieuses de la ville sainte.
Touba, (Envoyé spécial). 100 milliards de Fcfa seront injectés à Touba sur une période de 5 ans. C’est ce qu’a déclaré, le ministre d’Etat, ministre des Infrastructures et de l’Equipement, Habib Sy qui procédait au lancement officiel des travaux de modernisation de la capitale du Mouridisme. La cérémonie a eu dans la ville sainte en présence de Serigne Moustapha Saliou Mbacké, fils du Khalife général du Mourides et d’autres autorités religieuses de Touba.

Habib Sy a fait savoir que le programme de modernisation est est de six composantes réparties comme suivent : la réhabilitation, l’élargissement et la construction, l’aménagement paysager et des trottoirs, le drainage et l’évacuation des eaux pluviales et des eaux usées, l’alimentation en eau potable, la réhabilitation, la densification et l’extension des réseaux électriques, l’éclairage public S’agissant de la première composante, le ministre d’Etat a dit qu’il est prévu la réalisation de 115 km de routes qui feront l’objet de réhabilitation, d’élargissement et de construction neuve dans la ville sainte de Touba. Les routes seront réalisées avec des caractéristiques techniques qui garantiront leur durabilité, avec des couches de roulement en béton bitumineux.

Le ministre a fait remarquer que la priorité sera aussi accordée à l’assainissement des eaux pluviales et la mise en place de galeries techniques et des réservations pour les réseaux des concessionnaires, permettra d’éviter la coupure et la dégradation prématurées des routes.

Certaines routes existantes seront réhabilitées et élargies en deux voies avec la réalisation de trottoirs et de contre-allées. Les constructions de routes neuves concernent aussi bien la voirie secondaire que la grande voirie. Pour l’amélioration de la voirie secondaire existante, il est prévu la mise en place de trottoirs en béton ou en pavé avec des bordures et des grilles avaloirs pour mieux canaliser les eaux de pluie qui sont une grande source de dégradation prématurée des routes. Habib Sy a souligné que le programme routier comporte des volets importants dont l’élargissement et le prolongement en deux voies de l’autoroute Mbacké-Touba jusqu’à la grande mosquée, avec la mise en place de trottoirs, de contre-allées, de terre plein central, la construction de la route Ngabou-Touba qui sera reliée à la route de Dianatou Mawa II qui débouche sur la corniche élargie.

Il y a aussi l’élargissement de la Rocade actuelle et de la Corniche qui sera reliée à l’autoroute Mbacké-Touba, la réhabilitation des routes : grande mosquée vers Darou Mousty, Rocade-Touba Bélel et Rocade-Dahra Djoloff. « Ces différents axes routiers qui seront pénétrants constitueront l’ossature principale pour la mise en place d’un réseau routier structurant pour la ville sainte de Touba », a déclaré le ministre Habib Sy.

Le ministre a indiqué que l’assainissement des eaux pluviales va être réalisé par la construction de 43 500 ml de canaux et de dalots avec des ouvertures. Les eaux seront drainées vers 9 bassins de rétention avec la mise en place d’une mini-station de relevage des eaux pluviales, selon le ministre qui souligne que ce volet est connecté à celui des eaux de ruissellement du programme routier.

Un système de canalisation à écoulement gravitaire et un autre à écoulement sous pression constitueront l’assainissement des eaux usées. Des conduites de différents diamètres seront ainsi réalisées. Selon le ministre, 7179 branchements domiciliaires, 2500 bacs à laver, 100 toilettes à chasse manuelle à 2 fosses avec douche puisard et 1500 fosses septiques à 2 compartiments avec puisard.

10 stations de pompage, une station d’épuration et une station de traitement de boue de vidange seront créées pour permettre à l’assainissement des eaux usées d’être un système performant. Le réseau électrique sera densifié et réhabilité. Les réseaux moyenne et basse tension seront souterrains dans un rayon d’un km et dans la limite de la première rocade du centre ville. Le ministre a également dit que Touba sera doté d’un éclairage public moderne.

Serigne Moustapha Saliou Mbacké a mis en exergue l’accroissement rapide de la population de Touba. C’est pourquoi, il a salué la décision du gouvernement de prendre en charge les travaux de modernisation, soulignant l’espoir que ces chantiers suscitent chez les fidèles mourides qui, selon lui, s’étaient déjà mobilisés pour apporter leur participation à la modernisation de la ville sainte. Usant de métaphore, le fils du khalife général des Mourides, a indiqué que tous ces efforts seront récompensés par le fondateur de la ville de Touba Cheikh Ahmadou Bamba.


À voir aussi

Commande publique Le taux d’accès des artisans locaux est passé de 12,7 à 65,14% en 2017

La Direction du Matériel et du Transit administratif (DMTA), en collaboration avec le Projet Mobilier …

Accord gazier entre le Sénégal et la Mauritanie ‘’Macky est parti à Nouakchott en position de faiblesse’’, selon Tekki

La polémique sur l’accord signé le 9 février entre la Mauritanie et le Sénégal, pour …