téléchargement (1)

L’APR DE LA BANLIEUE SUR LE MANDAT PRÉSIDENTIEL  « Macky ne peut pas être en contradiction avec la Constitution »

En conférence de presse, hier, les responsables de l’Apr de la Commune de Djida Thiaroye Kao (Guédiawaye) ont donné leur position sur la décision du président de la République de renoncer au quinquennat et à organiser un référendum, le 20 mars prochain. Ils se disent en phase avec Macky Sall, qui selon eux, n’avait d’autre choix que de respecter la décision du Conseil constitutionnel. Ainsi, ils comptent battre campagne pour que le ”Oui” l’emporte au soir du 20 mars, date fatidique du référendum.

 Pour Mme Sophie Ndiaye Cissokho, Présidente des femmes de l’Apr de Djida Thiaroye Kao et  par ailleurs membre de la direction du Fond de développement du service universel et des télécoms, « les Sénégalais doivent être en phase avec le président de la République qui n’a rien trouver de mieux que de se conformer à  la décision du Conseil constitutionnel. Les militants de l’Apr de Djida Thiaroye Kao, de même que les citoyens sénégalais, sans coloration politique, sont tous satisfaits. Macky Sall est prêt pour résoudre les demandes de tous les Sénégalais ». Et de renchérir : « Le président de la République, qui avait juré devant les instances institutionnelles, ne peut nullement être en contradictoire avec le Conseil constitutionnel. Il avait juré devant tous les Sénégalais qu’il honorera la Constitution. Macky n’a fait que suivre les sages et le bon chemin. Le chef de l’État ne pouvait faire autrement que d’annoncer le référendum parce qu’il a été toujours sincère lorsqu’il parlait aux Sénégalais. Il avait encore calculé que lorsqu’il terminera ses deux mandants, il va partir pour  faire autre chose. C’est une décision bien murie ; malheureusement il s’est heurté à la décision du Conseil constitutionnel pour avoir une décision finale par rapport à sa proposition de réduire son mandat de 7 à 5 ans. »

Poursuivant son propos, Sophie Ndiaye Cissokho de déclarer : « Macky Sall ne s’est pas dédit. C’est un homme honnête qui a l’habitude de tenir sa parole. Tous les Sénégalais le soutiennent dans ses décisions. Les femmes de Djida Thiaroye Kao sont en phase avec lui. » Toujours dans son argumentaire de légitimer la décision de l’Apériste en chef, la responsable des femmes de Djida Thiaroye Kao ajoute : « Les Sénégalais n’en voudront jamais à Macky Sall qui est en train de rendre notre pays émergent. Ses réalisations ne sont plus à décrier. Aucune décision prise au cours de son mandat n’impactera sur son électorat.  Les gens savent très bien que ceux qui s’opposent n’ont que leurs gueules pour tympaniser les populations. L’opposition doit toujours savoir raison garder. Au lieu d’aller résoudre les problèmes qui gangrènent leurs Partis, ils attaquent le régime en place pour alimenter leurs discours. Si le Conseil constitutionnel lui avait donné la latitude de diminuer son mandat, il allait le faire. La décision du Conseil constitutionnel est loin d’être un alibi. Il tient compte de la justice de son pays. »

Selon toujours Sophie Ndiaye Cissokho, « dans la Commune de Djida Thiaroye Kao, tous les ”apéristes” sont maintenant unis. Même si on sait qu’il existait dans le passé des querelles qui avaient été enregistrées au sein de l’Apr lors des élections locales passées au niveau de cette localité. L’Apr de Djida Thiaroye Kao marche très bien. Les erreurs du passé ont été rectifiées. Tous les responsables sont en train de travailler main dans la main, au niveau de la base, pour la réélection de Macky Sall à la tête du Sénégal pour un second mandat. »

Sada Mbodj

Voir aussi

telechargement-1

VISITE D’ETAT DU PRESIDENT SALL EN FRANCE- Ce que fera Macky à Paris

Le président de la République du Sénégal effectuera, du 19 au 21 décembre, une visite …