20 décembre, 2014
Accueil » SOCIETE » Le bébé de l’an « symbolise l’avenir », selon Penda Mbow
Le bébé de l’an « symbolise l’avenir », selon Penda Mbow

Le bébé de l’an « symbolise l’avenir », selon Penda Mbow

Le bébé de l’année 2013 est le « symbole de l’avenir » du pays, selon l’historienne sénégalaise Penda Mbow, membre du conseil d’administration de « Servir le Sénégal », la fondation de la Première dame Marième Faye Sall.

‘’Ce bébé symbolise aujourd’hui l’avenir de ce pays et nous allons le suivre avec un grand intérêt et nous continuerons à nous occuper de lui’’, a-t-elle dit samedi soir, en compagnie de divers bienfaiteurs.

Mme Mbow s’exprimait au nom de l’épouse du chef de l’Etat, lors de la remise des cadeaux au centre de santé Nabil Choucair de Dakar. Le premier bébé de l’an venait d’être enregistré à la maternité dudit centre.

‘’Ce garçon sur lequel nous portons un grand espoir, portera aussi chance au Sénégal, à la politique du président de la République et qu’il soit le bébé de Bokk Yaakar’’, a ajouté Mme Mbow.

Elle a également signalé que trois autres bébés nés à l’intérieur du Sénégal recevront des cadeaux offerts par Marième Faye Sall.

‘’C’est réconfortant d’avoir pour la troisième fois la naissance du bébé de l’année dans notre structure sanitaire’’, a soutenu Ramatoulaye Diouf Samb, la sage-femme qui était de garde.

Des cadeaux de diverses natures ont été offerts à la parturiente qui a donné naissance à un bébé de sexe masculin ‘’à zéro heure et zéro minute’’ au centre de santé Nabil Choucair de Dakar.

Âgée de 21 ans, Yaye Daba Guèye est mariée à un chauffeur, Dame Sarr. Le couple, qui habite l’Unité 21 des Parcelles-Assainies de Dakar, en est à son deuxième enfant.

La célébration du premier bébé de l’an est une initiative de la télévision nationale RTS, depuis des décennies. Cette édition 2013 a pour marraine la première dame Marième Faye Sall.

La directrice de la télévision, Seynabou Diop, a indiqué un montant de plus 10 millions de francs CFA offerts par divers partenaires de l’évènement et par des personnes de bonne volonté.

Avec Aps