Accueil / CULTURE / Le Bénin se dote d’une loi pour protéger son patrimoine culturel

Le Bénin se dote d’une loi pour protéger son patrimoine culturel

Le Parlement béninois a adopté vendredi nuit, à l’unanimité des députés présents, un projet de loi portant protection de son patrimoine culturel et de son patrimoine naturel à caractère culturel, a constaté Apa.

Source Walf fadjri

Cette loi vise à définir, inventorier, classer et protéger le patrimoine culturel et le patrimoine naturel à caractère culturel contre la destruction, l’altération, la transformation, les fouilles, l’aliénation, l’exportation, l’importation et le transfert international illicite. Selon les dispositions de cette loi, ce texte s’applique aux biens culturels immatériels, meubles et immeubles, publics ou privés dont la protection est d’intérêt public.

Interrogé par Apa, le président de la Commission de l’Education, de la Culture, de l’Emploi et des Affaires sociales du Parlement béninois, le député Karimou Chabi Sika, a expliqué le vote de cette nouvelle loi par la nécessité de protéger la richesse du patrimoine culturel du Bénin. ‘Le patrimoine culturel béninois demeure le dépositaire d’une parcelle de l’âme de nos peuples et constitue le socle profond sur lequel peut se bâtir durablement le développement socio-économique des communautés nationales du pays’, a-t-il expliqué, regrettant la menace de destruction qui plane sur ce bien culturel.

‘Malheureusement, ce patrimoine culturel est menacé de destruction et de disparition. Les causes de cet état de fait tiennent en grande partie à l’esprit mercantile de certains marchands du Nord, à la pauvreté et à l’ignorance des nationaux’, a-t-il déploré. Ainsi, a-t-il fait observer, la vente illicite et le pillage des biens culturels sont des phénomènes qui, en l’absence d’un texte réglementaire, prennent de l’ampleur et transforment de plus en plus les valeurs culturelles du pays en simples marchandises. ‘La situation actuelle caractérisée par l’inexistence d’un dispositif juridique adéquat ne permet pas aux agents en uniforme et ceux des administrations centrales en charge de la culture de réprimer les criminels mus essentiellement par la recherche effrénée du gain facile’, a-t-il indiqué, soulignant la nécessité pour le pays de se doter d’instruments juridiques de protection des biens culturels.

‘Pour mieux préserver et valoriser son patrimoine culturel matériel et immatériel et le protéger des convoitises mercantiles, il s’avère impérieux que le Bénin se dote d’instruments juridiques nouveaux. Ceci contribuera au renforcement des capacités des administrations centrales et décentralisées chargées de le faire respecter’, a-t-il expliqué.


À voir aussi

Maroc-Sénégal Farssi immortalise les relations historiques entre les deux pays

Professeur titulaire à l’Ecole supérieure polytechnique de Dakar,  Sidi Mohamed Farssi vient de publier un …

«Le réveil des lions» Laye ‘’Ananas’’ dédie une fresque aux Gaindés du Foot

La compagnie de danse, « Lions of Africa », dirigée par Abdoulaye Dieng dit Laye Ananas, a …