presse

Le budget 2016 et d’autres sujets en exergue

Le projet de budget 2016 est au toujours au menu des journaux qui s’intéressent aussi à divers sujets comme la situation scolaire, l’arrestation d’un imam pour apologie du terrorisme et le scrutin présidentiel en Guinée.

Au sujet du budget 2016 dont le montant est de 3 022 milliards de francs Cfa, le ministre délégué chargé du Budget, Birima Mangara assure dans le journal Le Soleil qu’il n y aura pas de hausse d’impôts.

’’Sur les 3 022 milliards prévus dans la Loi de finances 2016, les administrations fiscales et douanières devront mobiliser 1721 milliards. Un objectif qui nécessite beaucoup d’efforts sur le plan de la fiscalité. Mais à en croire le ministre délégué chargé du Budget, Birima Mangara, aucune augmentation des impôts n’est envisagée pour l’atteinte de ce résultat’’, écrit Le Soleil.

M. Mangara s’exprimait lors d’une conférence de presse sur le projet de budget en compagnie du porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye.

Sur le même sujet, Walfadjri titre : ‘’Un budget, 3 022 milliards d’inquiétudes’’. Walfadjri qui parle d’’’opération de charme du
gouvernement’’ dans les médias relève que plusieurs inquiétudes ‘’qui se profilent à l’horizon 2016 risquent de mettre en péril les ressources attendues par l’Etat’’.

’’En effet, note Walf, malgré les projections optimistes cette année, le Sénégal peine à atteindre ses objectifs en termes de recettes fiscales. Les recettes sont en deçà de ce qui est attenu, comme l’a récemment confirmé la revue du FMI dans le cadre de l’Instrument de soutient à la politique économique (IPSE).

Loin de ces inquiétudes, Le Populaire souligne que le budget est orienté vers l’investissement et la lutte contre les inégalités.

Le journal s’intéresse aussi à la situation scolaire et annonce que les enseignants seront ce samedi à la table de Macky Sall. Le chef de l’Etat à invité les syndicats d’enseignants à un déjeuner.

A sa Une L’Observateur affiche : ‘’Un imam arrêté pour apologie du terrorisme’’. Professeur au lycée Alpha Molo Baldé de Kolda, ‘’Imam Seye a traité Macky Sall, Hollande et Obama de mécréants-profanateurs’’, indique le journal.

L’homme arrêté lundi est soupçonné d’entretenir des liens avec la secte Boko Haram (Etat islamique en Afrique de l’ouest) et de constituer un ‘’danger pour ses élèves’’, selon L’Obs.

L’élection présidentielle guinéenne prévue dimanche préoccupe également la presse. ‘’Attention à la peau de banane !’’, titre Le Quotidien tandis que Enquête affiche à sa Une : ‘’Conakry retient son souffle’’.

APS

Voir aussi

macky-et-decroix

RENCONTRE ENTRE MACKY ET MANKOO WATTU SENEGAL Les Législatives prévues le 02 juillet 2017

Le président Macky Sall a rencontré, hier, son opposition au Palais, durant plus de trois …