POLITIQUE

le Cadre de concertation l’opposition (C2o) « porte plainte »

  • Date: 20 novembre 2015

 La délégation de l’Union européenne (Ue) a reçu, hier, à son siège, à Albert Sarraut le Cadre de concertation l’opposition (C2o). Occasion saisie par les leaders de l’opposition  de  faire le procès du régime de Buur Fatick ak Fuuta  en évoquant le recul démocratique depuis son avènement, la restriction des libertés, le musèlement de l’opposition, la forfaiture à l’Assemblée nationale, les conditions de vie difficiles des Sénégalais, etc.  Dans l’après-midi, le Cadre de concertation l’opposition (C2o) a rendu visite aux anciens agents des structures dissoutes qui sont en grève de la faim. Accompagné de Mamadou Diop Decroix, d’Oumar Sarr, de Thierno Bocoum, de Ndiawar Paye, Déthié Fall, Vice-président de Rewmi, s’est exprimé en ces termes : « Comment peut-on, en tant que président de la République, faire perdre des emplois à des citoyens, sans rien leur trouver ? Depuis que le Président Macky Sall est là, il ne travaille que pour la promotion du chômage Sa, en recrutant, tous les jours, pour cette société, alors que ça devait être le contraire. Il n’a qu’à trouver des emplois à ces pères et mères de famille qui sont dans le désarroi et qui ont des enfants qui doivent aller à l’école, se soigner, manger à leur faim etc.., et dont les parents ne disposent plus de ressources pour le leur assurer. Ils étaient pourtant dans des entreprises et gagnaient correctement leur vie. C’est vraiment regrettable. Nous demandons au Président de s’occuper de ces braves Sénégalais qui ne demandent qu’à être rétablis dans leur dignité ». Le C2o a  clôturé  sa journée par  un grand meeting à Yeumbeul Sud, avec le maire Bara Guèye et tous les responsables du département de Pikine.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15