arton151129

LE CAMP PRÉSIDENTIEL VA EXPLIQUER AUX ÉLECTEURS LA PORTÉE HISTORIQUE DU RÉFÉRENDUM (AMINATA TOURÉ)

Le « Présidium du Oui », le directoire de campagne de la mouvance présidentielle pour le référendum constitutionnel du 20 mars, va s’employer à faire comprendre aux électeurs « le sens et la portée historique » de ce scrutin, a indiqué l’un de ses dirigeants, l’ancien Premier ministre Aminata Touré, vendredi, à Dakar.

 « Il est important que tous les citoyens saisissent le sens et la portée historique du référendum. Pour cela, nous allons combiner différents types d’activités et de communication » lors de la campagne en direction du référendum, a-t-elle affirmé lors d’une réunion du comité exécutif du « Présidium du Oui », dans un hôtel de la capitale.
« Notre objectif, c’est d’aller à la rencontre de nos compatriotes et de les informer des 15 points extrêmement importants de la réforme, qui vont dans le sens de l’approfondissement de la démocratie dans notre pays », a poursuivi Mme Touré,.

Elle s’exprimait au nom du président Macky Sall, chef de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY), l’une des composantes du « Présidium du Oui ».

La campagne de la mouvance présidentielle pour l’adoption des 15 réformes constitutionnelles proposées par le chef de l’Etat va surtout « cibler les jeunes », selon Aminata Touré, par ailleurs Envoyée spéciale du chef de l’Etat.

Les jeunes constituent un « segment extrêmement important de la population », a-t-elle dit, ajoutant que la mouvance présidentielle ira aussi à la rencontre « des femmes et des religieux, pour qu’ils comprennent le sens et la portée historique du référendum ».
« Nous irons à la rencontre des Sénégalais, à leur domicile et dans les marchés, à la rencontre de tous les segments de la nation. Le référendum est une question citoyenne, ce n’est pas une question politicienne », a souligné Mme Touré.
A la réunion du comité exécutif du « Présidium du Oui » ont participé plusieurs leaders du camp présidentiel, dont Maguette Thiam (PIT), Mamadou Ndoye (LD), Arona Ndoffène Diouf (coalition Macky 2012), Malick Diop (AFP), Mor Faye (PS), Seydou Guèye (APR) et l’avocat Ousmane Sèye.
« Nous avons une stratégie qui porte sur l’occupation des sites Internet. (…) Nous avons l’ambition d’avoir une présence massive » sur cette catégorie de médias, a indiqué Seydou Guèye, responsable du pôle de la communication du « Présidium du Oui ».
Le directoire de campagne de la mouvance présidentielle va aussi s’appuyer sur les réseaux sociaux pour dérouler ses activités en vue de la victoire du « oui » au référendum, selon M. Guèye.
« Une fois tous les deux jours, nous allons tenir une conférence de presse », a-t-il ajouté, annonçant des « visites dans les rédactions », par les leaders de la mouvance présidentielle, durant la campagne qui démarre ce samedi, pour durer une semaine.
Les 15 réformes proposées par le président Macky Sall pour le scrutin référendaire donnent la possibilité à l’Assemblée nationale de désigner certains des membres du Conseil constitutionnel, ce qui est actuellement une compétence exclusive du chef de l’Etat.
L’une des réformes autorise la création d’un « haut conseil » dédié aux collectivités locales.
La réduction du mandat présidentiel de sept à cinq ans est également proposée, avec la limitation des mandats à « deux consécutifs » pour chaque prétendant à la présidence de la République.

 

Voir aussi

telechargement-6

INSECURITE ET SERIE DE MEURTRES Oumar fait … Maal aux Sénégalais

Le sang jaillit, coule et coule encore. Les esprits et les regards des citoyens sont …