Accueil / Uncategorized / Le Ccpc décide de se retirer de toutes les compétitions jusqu’à l’année prochaine

Le Ccpc décide de se retirer de toutes les compétitions jusqu’à l’année prochaine

Le Cadre permanent de concertation des présidents de club (Ccpc) qui regroupe des clubs de football du Sénégal, a décidé d’arrêter de participer à toutes les compétitions organisées par la fédération sénégalaise de football jusqu’à l’année prochaine, tant que la 8-ème journée du championnat ne sera pas reprogrammé, a déclaré son porte-parole à l’Aps.
‘’On a décidé d’arrêter notre participation à toutes les compétitions organisées par la fédération de football jusqu’à la saison prochaine, tant que la 8-ème journée n’est pas reprogrammée », a dit Mbaye Diouf Dia, porte-parole du Ccpc à l’issue de leur réunion hebdomadaire tenue jeudi à la piscine olympique.

M. Diouf s’est dit ‘’outré » que ‘’des promesses fermes aussi bien de la fédération et du ministère des sports » ne soient pas tenues.

Les clubs membres du cadre de concertation avaient décidé de boycotter les matchs du championnat, alors que la fédération avait, elle, décidé de faire jouer la 8-ème journée, une situation qui avait abouti au forfait de certains clubs programmés.

Selon Mbaye Diouf, la fédération a accepté de faire rejouer la 8-ème journée entre la 9-ème et la 10-ème, mais malheureusement, à l’issue de la dernière réunion du comité directeur, elle a programmé la 10e journée ».

Le comité directeur s’était déclaré ‘’incompétente » pour trancher cette question, en la renvoyant au président de la fédération Mbaye Ndoye.

‘’Il y a des va-t-en guerre à la fédération, qui ne veulent pas que les problèmes soient résolus parce qu’ils ne sont pas animés d’une bonne volonté. De toutes le façons, aucune équipe ne descendra en 2-ème division l’année prochaine, puisqu’on va jouer dans une ligue professionnelle », a dit le porte-parole du Ccpc.

Mbaye Diouf Dia explique la position du cadre de concertation par le fait que certains clubs de deuxième division de football féminin, membres du cadre ont été déclarés forfaits. ‘’Le cadre a le devoir moral de ne pas les lâcher », a-t-il expliqué.


À voir aussi

Stratégie Sénégal Numérique 2025: Le REJOTIC plaide pour son implication

Ismaïla Camara, Président du REJOTIC, a appelé  les pouvoirs publics à travailler avec le  réseau  …

Touba: Momy Kébé brandit une plainte contre  Serigne Khassim Mbacké

    La guerre de leadership entre apéristes fait rage à Touba. Le marabout-politicien, Serigne …