Accueil / ACTUALITES / ‘Le clan Wade est en train de transformer notre pays en narco-Etat’, selon Bathily et ses partisans

‘Le clan Wade est en train de transformer notre pays en narco-Etat’, selon Bathily et ses partisans

Le communiqué du Bureau politique de Ligue démocratique, Mouvement pour le parti du travail (Ld/Mpt) parvenu hier, jeudi 5 juillet à notre rédaction, s’interroge et traduit l’inquiétude des camarades de Abdoulaye Bathily par rapport à la dernière saisie de quantités importantes de drogue par la gendarmerie nationale. Est-ce la raison pour laquelle le Secrétariat permanent de la Ld/Mpt exige t-il que toute la lumière soit faite sur cette affaire ? Le communiqué du Bp de la Ld/Mpt se veut on ne peut plus clair et exige « que tous les responsables sur le plan politique, administratif et scientifique soient traduits devant les juridictions compétentes ».

Source : Sudoline
On apprenait hier, jeudi 5 juillet qu’au sortir du Conseil hebdomadaire des ministres, « une permutation » a été opérée dans le nouvel attelage de Cheikh Hadjibou Soumaré qui en modifie légèrement l’architecture.

C’est ainsi que selon des auditeurs intervenant dans le « wax sa xalate » (libre propos) organisé hier,jeudi 5 juillet par la Radio municipale de Dakar (Rmd) après le journal parlé de 17 heures, qui ont ainsi eu la primeur assurément et donné l’information avant tout le monde, même avant les journalistes censés les informer,-on espère qu’il n’y a pas eu parjure et que l’informateur des auditeurs n’a pas prêté serment l’autre jour au Palais de la République,-le ministre d’Etat, ministre de l’Economie maritime, Djibo Leyti Kâ a « troqué » sa veste contre celle du tout nouveau ministre d’Etat, Me Souleymane Ndéné Ndiaye en devenant ministre de l’Environnement à sa place, tandis que l’autre prenait son fauteuil à l’Economie maritime. Pourquoi ce changement quelques jours seulement après l’installation de la nouvelle équipe de Soumaré ?

Nul ne sait pour le moment, mais pour les camarades de Abdoulaye Bathily, il y a anguille sous roche. Cela d’autant plus, que les récentes prises importantes de drogue dure mettant en cause des étrangers qui avaient pignon sur rue et qui bénéficiaient « d’une complicité certaine » pour un projet d’aquaculture qui s’est révélé être simplement un moyen de blanchiment d’argent aux dires mêmes des gendarmes, amènent, selon eux, plusieurs observateurs à s’interroger. Ils estiment en tout cas que ce scandale, énième d’une longue liste, est la preuve que « le clan Wade est en train de transformer notre pays en narco-Etat ».

Selon les Jallarbistes, de l’avenue Bourguiba, « la saisie de plusieurs tonnes de drogue dure est l’illustration la plus parfaite de la complicité et/ou de l’implication de nos gouvernants dans le blanchiment de l’argent sale ». La direction de la Ld/Mpt se déclare convaincue d’une connexion que « les trafiquants latino-américains utilisaient comme paravent un projet d’aquaculture plus précisément un projet de crevetticulture à NDangane dans l’arrondissement de Fimela ». Ils exigent en tout cas « que tous les responsables sur le plan politique, administratif et scientifique soient traduits devant les juridictions compétentes ».

Sur un autre sujet, le Pr. Bathily et ses camarades indexent « l’octroi dans des conditions opaques et suspectes du terminal du port à un groupe financier de Dubaï ». Et s’étonnent de « l’attribution d’une zone économique spéciale de plus de 10000 ha à des privés de Dubaï au détriment du projet de la Plate-forme de Diamniadio financé gratuitement à hauteur de plusieurs centaines de milliards par le Mca auquel notre pays a été éligible, qui impliquait les hommes d’affaires sénégalais … »


À voir aussi

Macky divise les étudiants

Le sit-in suivi de la marche des étudiants de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar …

Autoroute à péage : L’Etat devant la Cour de justice de la Cedeao

La mort de trop ! Après l’accident mortel de l’italien survenu hier sur le péage, le …