Accueil / ACTUALITES / Le CNRA met en demeure la RTS pour violation des droits de Habré

Le CNRA met en demeure la RTS pour violation des droits de Habré

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) adresse une mise en garde à la Radiodiffusion sénégalaise (RTS, publique), pour avoir diffusé ‘’des images d’une extrême violence qui portent atteinte à l’honneur, à l’intégrité et à la dignité’’ de l’ancien président du Tchad Hissène Habré dont ‘’les droits ont été ainsi bafoués’’.

‘’L’exclusivité de captation des audiences et des enregistrements accordée à la RTS, lui fait obligation d’endosser la responsabilité de tout ce qui sera diffusé par elle-même tout comme par les chaînes qui reprennent son signal’’, relève le CNRA, dans un communiqué transmis à l’APS.

Le conseil de régulation a également adressé des observations à des responsables des différents organes de presse visant à leur rappeler ‘’ l’impérieuse nécessité de s’acquitter, dans l’exercice de leur office, des obligations de rigueur.’’

Il engage les responsables audiovisuels à ‘’s’abstenir de relayer des propos susceptibles d’exposer leurs auteurs et ceux qui les véhiculent à des sanctions pénales et administratives’’.

L’organise dé régulation encourage les éditeurs à privilégier la conception de contenus conformes aux stipulations des cahiers de charges et au cadre légal et réglementaire qui régit l’activité audiovisuelle.

‘’Le CNRA invite les éditeurs de médias à respecter les droits et la dignité de Hissène Habré qui, jusqu’à l’issue du procès, jouit de la présomption d’innocence, ainsi que ceux de toutes les parties au procès, en accordant une attention et un soin tout particulier au choix des images à diffuser à l’antenne’’, mentionne le communiqué.

Le procès de M. Habré a repris le 7 septembre dernier, à Dakar, devant les Chambres africaines extraordinaires (CAE), une juridiction spéciale chargée de le juger pour crimes de guerre, tortures, crimes contre l’humanité.

 

Share This:

À voir aussi

Kara offre ses terres à l’Etat

Cheikh Ahmadou Kara Mbacké a offert la totalité de ses terres à l’armée sénégalaise en …