Accueil / POLITIQUE / Le Colonel Malick Cissé avertit Macky Sall : « Si Wade meurt dans le contexte actuel, il n’y aura pas de funérailles nationales »

Le Colonel Malick Cissé avertit Macky Sall : « Si Wade meurt dans le contexte actuel, il n’y aura pas de funérailles nationales »

 Le Colonel Malick Cissé brise le silence après quelques mois d’absence des médias. Et c’est dans l’émission « Amoul Nëbbo », diffusée désormais les dimanches à 15 h sur la 2STV, qu’on le retrouve. Toujours avec du mordant. Répondant à la question du journaliste Amadou Diouf sur les relations entre le Président Macky Sall et son prédécesseur, Abdoulaye Wade, il dira sans circonvolution sa crainte de voir le Sénégal vivre une situation catastrophique et unique. En effet, selon le Colonel Malick Cissé, qui préfère désormais se faire appeler Cheikh Malick Cissé, si le Président Abdoulaye Wade disparaissait dans le contexte actuel, il n’aura pas de funérailles nationales. « Le Président Wade, en homme sage, envisage de quitter un jour ce bas monde pour avoir aménagé sa tombe à Kébémer. Cela veut tout dire. Mais vu le contexte actuel marqué par ses relations tendues avec le Président Macky Sall à cause de l’emprisonnement de son fils Karim Wade, s’il disparaissait il est clair que sa famille refuserait que l’Etat lui réserve des funérailles nationales. Ce serait un scandale. Le Président Macky Sall ne devrait pas s’engouffrer dans cette voie », avertit le Président du parti Sunu-PSDS qui se réclame de la mouvance présidentielle.

Share This:

À voir aussi

COUVERTURE MÉDIATIQUE DES LÉGISLATIVES DU 30 JUILLET  Le Cnra n’accorde aucune dérogation

Précision de la Cnra : la couverture médiatique des activités des listes en compétition pour …