Accueil / ACTUALITES / Le commissaire Keita sur le limogeage d’Anna Sémou Faye : « elle a eu un règne tumultueux »

Le commissaire Keita sur le limogeage d’Anna Sémou Faye : « elle a eu un règne tumultueux »

Hier, au sortir du Conseil des ministres, la directrice générale de la police a été limogée. « Règne tumultueux » selon le commissaire Cheikhna Keita.  » Anna Sémou Faye  a eu un règne tumultueux depuis qu’elle est arrivée. Depuis lors, elle fait l’objet  d’agression de part et d’autres; on l’a accusée d’éthnicisme, de favoritisme. Et cela a un peu terni son image ».  Joint par nos confrères de la radio rewmi fm, le commissaire poursuit :  » cela n’a pas permis de voir ses qualités. Pour moi, c’est une dame qui a  beaucoup de qualités, et on aurait pu en profiter d’avantage. Mais aujourd’hui, si on la sort, on va mettre ça en relation avec des préoccupations d’ordre sécuritaire, d’ordre stratégique.  Hors, il est difficile de démêler, dans la situation actuelle, autant  sur le plan de la sécurité. On est dans des schémas trés ordinaires  puisse que l’arrivée de Omar Maal entre dans l’ordre des choses. On enlève un commissaire de police, on le remplace par un autre. Quand il arrive, on essaie de justifier,  et au moment de l’enlever, on  trouve tous les moyens  pour ternir son image », a t-il laissé entendre. Toutefois, le commissaire Keita  a reconnu les qualités du nouveau directeur général de la police nationale. « Omar Maal est un commissaire de police qui a fait sa carrière.   Son cursus justifie  qu’on puisse le choisir  parmi ceux qui sont en activité. Maintenant, il  faut laisser pour voir s’il va répondre aux attentes de ceux qui l’on choisi ».

Rewmi.com/FBF

À voir aussi

Situation en Lybie l’AJMS deverse sa colère

REWMI.COM- L’Association des journalistes en migration et sécurité condamme la situation que vivent nos compatriotes …

Affaire des faux médicaments L’avocat soupçonne des pressions pour la libération du convoyeur Bara Sylla

REWMI.COM- Des pressions seraient en train d’être exercées pour que le convoyeur des deux camions …