téléchargement (2)

Le dangereux lapsus de Baidy Agne

En pleine tirade lors des Assises du Cnp, cuvée 2015, Baidy Agne a fait un lapsus qui certes lui a donné envie de disparaître dans un trou de souris. Sa langue a fourché, son «lape suce» a fait tache. «Il faut mettre fin à la correctionnalisation des affaires purement commerciales pour éviter l’emprisonnement du chef de l’État», «lapsuse» le patron du Cnp, s’adressant au Pm. Entendant la bourde  qu’il venait de prononcer, Agne,  le feu aux joues, a lancé un petit cri d’ébahissement sans rectifier le tir. « Non Monsieur le Premier ministre, je voulais dire qu’aucun Chef d’entreprise ne puisse faire l’objet d’un mandat de dépôt ».

 Une apologie qui selon lui, n’entache en rien que le droit soit dit ensuite par le Juge. Un plaidoyer que le Pm semble bien avoir entendu non sans rappeler à Baidy Agne que le Sénégal est un État de droit. Avant de renchérir : « J’ai saisi le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, sur cette question de la  correctionnalisation des affaires purement commerciales. Nous y apporterons un traitement approprié ». Ça veut dire ce que cela veut dire.

Voir aussi

duba_victime_dun_viol_collectif-26bb9194c822c5dfb890eb2a77a20d77

Dubaï: Victime d’un viol collectif, une touriste britannique porte plainte et se fait inculpée pour relation sexuelle extra-conjugale

Il ne fait décidément pas bon être une femme dans cet émirat du golfe Persique… …