Accueil / ECONOMIE / Le déficit de la balance commerciale s’établit à 99,5 milliards FCFA en janvier

Le déficit de la balance commerciale s’établit à 99,5 milliards FCFA en janvier

Les échanges avec l’extérieur sont caractérisés, en janvier dernier, par un déficit de la balance commerciale située à 99,592 milliards de francs CFA, indique la note de conjoncture mensuelle de l’économie sénégalaise publiée par la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). En janvier, les exportations de biens ont porté sur une valeur de 53,2 milliards contre 89,4 milliards au mois précédent et de 55,6 milliards en janvier 2006, tandis que les importations en valeur s’élèvent à 152,8 milliards, contre 164,8 milliards en décembre 2006 et 101,5 milliards en janvier 2006.

Source : Aps
‘’Les exportations du mois de janvier sont marquées par une baisse généralisée qui touche les principaux produits exportés », signale la note de conjoncture montrant que par rapport à décembre 2006, les exportations de biens ont chuté de 40,5% du fait de la forte diminution des ventes de produits pétroliers (72,8%).

D’autres baisses non moins importantes ont été relevées au niveau des exportations d’acide phosphorique (10,1%) et de produits alimentaires (7,9%). A côté de ces baisses, la DPEE note une bonne tenue des exportations de légumes frais (171,1%), d’engrais minéraux et chimiques (147,5%) et de ciments hydraulique (17,3%).

En glissement annuel, indique le document, la valeur des exportations de janvier 2007 a baissé de 4,3%, malgré les hausses enregistrées au niveau des produits alimentaires (35,9%).

La Direction de la prévision et des études économiques relève que la valeur des importations de biens, en janvier dernier, a baissé de 7,1% par rapport à son niveau du mois de décembre 2006.

‘’Cette évolution est liée à la diminution des achats de produits pétroliers (-66,5%) et de moteurs et machines à moteurs (-58,2%). Par contre, les importations de machines et appareils et produits alimentaires ont augmenté respectivement de 32,8% et 9,2% sur la période », expliquent les conjoncturistes.

En glissement annuel par contre, ils notent ‘’une forte augmentation des achats à l’extérieur » (50,6%). Cette évolution est consécutive à la hausse des principaux produits d’importations, notamment les produits pétroliers (122,7%), les produits alimentaires (59,1%) et les machines et les appareils (55,8%).

A l’exception de la baisse des importations de fruits et légumes comestibles, tous les autres produits alimentaires ont enregistré de fortes hausses : huiles (352,5%), blé (144,7%), maïs (105,7%) et riz (34,3%). Les importations de machines et appareils pour industries ont également augmenté de 161,9%.


À voir aussi

L’Afrique, un eldorado prometteur pour les FinTechs

Les startups africaines ont le vent en poupe ! Après une année 2016 record, les investisseurs …

Flux financiers illicites 50 milliards de dollars américains par an échappent à l’Afrique de l’Ouest

L’Afrique est le continent dont l’économie croît le plus rapidement après l’Asie de l’Est, mais …