photo1-249x300

Le dir pub du journal Direct info rend le tablier

Le journal Direct info perd son directeur de publication. Boubacar Sadio, puisque c’est de lui dont il s’agit, a déposé sa lettre de démission, ce matin, informent des sources de Actusen. La raison ? Notre confrère n’a pas apprécié le fait que son directeur, Pape Diogoye Faye ait voulu lui faire porter le chapeau dans une affaire qui, selon lui, ne le concerne ni de près ni de loin. De quoi s’agit-il ? Selon des sources de Actusen, tout est parti d’un  article acerbe qui a été écrit par le correspond du journal à Vélingara sur le patron du FONGIP, Douda Ka.Ce dernier, très remonté, a, alors, appelé le directeur général de la boite, Pape Diogoye Faye pour se plaindre des’’attaques en règles contre sa personne. Très vite,  le directeur général de Direct info a selon nos sources, désigné son désormais ex-directeur de publication d’en être le commanditaire.  Des accusations rejetées par Boubacar Sadio qui a tout bonnement a préféré rendre le tablier.Joint par téléphone, ce dernier, qui a confirmé l’information, déverse sa bille sur le directeur général de Direct info.‘’C’est lui-même(Pape Diogoye Sène)  qui a commandité cet article pour exercer un chantage sur Doudou Ka. Il est coutumier des faits. Je ne suis nullement concerné par cette affaire’’, a déclaré le désormais ex-dirpub de Direct info.‘’Faux !’’, rétorque  Pape Diogoye Faye contacté par Actusen. ‘’Je n’ai jamais cité le nom  de Sadio(Boubacar) devant Doudou Ka. C’est la première fois que je le rencontre. Ce qui s’est passé, c’est que Doudou Ka s’est plaint d’un article qui a été écrit par notre correspondant à Sédhiou contre lui,  sans pour autant qu’il ait cherché à recouper l’information. Alors, j’ai demandé à Doudou Ka d’envoyer un droit de réponse. Ce qu’il a fait’’, raconte-t-il. Pour le directeur général de Direct info, les raisons du départ de Boubacar Sadio sont à chercher ailleurs. ‘’Dans la lettre de démission qu’il m’a adressée, il s’est plaint du fait qu’il n’ait aucun pouvoir de décision. Et que les pouvoirs  son réellement détenus par le secrétaire général. S’il veut quitter, il est libre de faire. Mais qu’il ne cherche pas des alibis’’, dit Pape Diogoye Faye.

Rewmi.com/FBF

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …