Accueil / ACTUALITES / Le FAISE octroie plus de 100 millions FCFA pour financer des projets de Sénégalaises établies au Maroc
Mme Nata Samb Mbacké

Le FAISE octroie plus de 100 millions FCFA pour financer des projets de Sénégalaises établies au Maroc

Le Fonds d’Appui à l’Investissement des Sénégalais de l’Extérieur (FAISE) a décidé de mobiliser 100 millions FCFA (1,6 million DH) pour financer des projets montés par des ressortissantes sénégalaises établies au Maroc.

Dans ce sillage, une cérémonie de remise des chèques pour des femmes sénégalaise s’est déroulée dimanche soir à Casablanca en présence de la Directrice du FAISE, Mme Nata Samb Mbacke, de l’ambassadeur du Sénégal à Rabat, Amadou Sow et du consul général du Sénégal à Casablanca, Massamba Sarr.

Selon la directrice du FAISE, ce financement traduit la volonté du président de la République du Sénégal, Macky Sall, de permettre aux femmes sénégalaises de travailler dans des conditions respectant les lois du pays d’accueil, ajoutant que ce soutien vise l’amélioration des conditions de vie des ressortissants sénégalais dans le monde et particulièrement au Maroc, et leur encouragement à mieux s’intégrer dans les pays d’accueil « en constituant une force vive et en sortant de l’informel ».

De son côté, l’ambassadeur du Sénégal au Maroc, Amadou Sow, a remercié « encore une fois le peuple Marocain de son esprit fraternel et d’ouverture, lequel a donné pleine confiance, entre autres, à ces 236 sénégalaises à investir dans le Royaume ».

Pour sa part, le Consul général du Sénégal à Casablanca, qui s’est félicité de la volonté et du courage des ressortissantes sénégalaises établies au Maroc, s’est dit convaincu de l’impact « positif » de cette initiative, laquelle « renforcera l’image positive des sénégalaises et sénégalais auprès de leur frères et sœurs marocains ».

Pour lui, il y va même de la dignité de ce qui ont vu leurs projets acceptés « de refuser d’être un fardeau pour le pays adoptif, en s’y engageant au contraire comme force vive et valeur ajoutée ».

Crée en juin 2008, le FAISE est un fonds de financement et de garantie dont la mission est de «promouvoir les investissements productifs des Sénégalais de l’extérieur disposant d’un minimum de ressources financières ».

Moyen également d’encourager les sénégalais à vivre dans la légalité dans leur pays d’accueil, le FAISE cible les Sénégalais de l’Extérieur pouvant apporter la preuve de leur statut d’émigré (permis de séjour, carte consulaire ou tout autre document prouvant le séjour à l’extérieur) et désirant investir dans des secteurs productifs.

Ainsi, le Fonds, mis sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, finance des projets entre 5 (80.000 DH) et 15 millions de francs CFA (240.000 DH), avec un taux d’intérêt de 6 %, un différé de paiement de 6 mois et une durée de remboursement de 5 ans.

Il est exigé un apport d’au moins 10 % du montant sollicité à toute personne devant obtenir un financement.

Apa News

Share This:

À voir aussi

MATIERES PREMIERES- Les cours de l’énergie et des métaux en hausse

La Banque mondiale prévoit en 2017 une hausse des cours des matières premières industrielles, notamment …