Accueil / ACTUALITES / Le Fmi « impressionné» par le travail de l’ANOCI

Le Fmi « impressionné» par le travail de l’ANOCI

Le Chef de mission au département Afrique du Fonds monétaire international (FMI), Johannes Mueller, s’est dit impressionné par le travail accompli par l’Agence nationale de l’Organisation de la Conférence islamique (ANOCI) en direction du 11-éme Sommet de l’OCI prévu à Dakar en mars 2008. M. Mueller a fait cette déclaration à l’issue d’une séance de travail de prés de trois heures d’horloge avec le Président et le Directeur exécutif de l’ANOCI, Karim Wade et Abdoulaye Baldé.

Source : Aps
C’était en présence du Directeur de cabinet du ministre du Budget, Cheikh Bèye, du Coordonnateur délégué de l’agence, Abdoulaye Racine Kane, du Représentant résident du FMI à Dakar, Alex Segura-Ubiergo.

Il y avait également à la rencontre les principaux collaborateurs des autorités de l’ANOCI, des techniciens du FMI et du ministère de l’Economie et des Finances.

 »Nous sommes très satisfaits de cette rencontre. Nous espérons pouvoir continuer ce dialogue dans l’avenir », a notamment dit le Chef de mission au département Afrique du FMI qualifiant les échanges entre sa délégation et les autorités de l’ANOCI de ‘’très francs, ouverts ».

Il a indiqué avoir discuté avec le Président de l’ANOCI des questions liées à l’économie sénégalaise en général et en particulier des effets positifs que l’Agence nationale de l’OCI peut apporter au bénéfice de la croissance économique du pays.

La rencontre avec les autorités de l’Agence ‘’nous a permis de prendre connaissance en détail du programme d’investissement de l’ANOCI », a affirmé le Chef de la Délégation du FMI, actuellement en visite au Sénégal.

Abondant dans le même sens, le Représentant résident du FMI à Dakar a notamment déclaré :  »nous sortons avec une très bonne impression sur le travail de l’ANOCI ».  »Grâce à cette rencontre, nous avons pu constater que la totalité des marchés de l’ANOCI sont passés après un appel à la concurrence », a dit M. Segura-Ubiergo.

Auparavant, lors de la séance de travail, le Président et le Directeur de l’ANOCI avaient tour à tour présenté l’Agence, à travers ses missions, ses objectifs et ses différents projets routiers et immobiliers.

Selon le Président de l’Agence, Karim Wade, l’ANOCI, créée par un décret présidentiel en juin 2004, est chargée essentiellement de préparer et d’organiser le prochain Sommet de l’OCI.

‘’Nous aurions pu faire comme en 1991 lors du premier Sommet de l’OCI organisé à Dakar, en édifiant un hôtel et en construisant une route de 2 km entre l’aéroport et le lieu de la rencontre pour organiser un excellent Sommet », a-t-il expliqué.

 »Contrairement à cette démarche, a-t-il ajouté, nous avons voulu profiter de la tenue du deuxième Sommet à Dakar pour créer des infrastructures routières et immobilières qui vont participer à la tenue dans les meilleures conditions la rencontre au Sommet mais aussi à doter la capitale sénégalaise de routes avec des ouvrages de dernière génération (tunnel, passage souterrains, viaduc, échangeurs, etc.) et des hôtels de catégorie 5 étoiles luxe jamais réalisés jusque-là au Sénégal ».

Le Président et le Directeur Exécutif ont, par la suite, insisté sur le principe de la transparence qui est inscrit au cœur de l’action de l’ANOCI. Ainsi, M. Baldé a expliqué en détail les différentes étapes de passation de marchés, marquées par ‘’une transparence totale ».

Il ressort des informations fournies par les autorités de l’ANOCI et complétées par leurs collaborateurs, que la construction des routes et hôtels a permis la création de plus de 5.000 emplois rien que pour la phase de réalisation des projets.

Les autres retombées des travaux de l’ANOCI concernent la rénovation des réseaux d’assainissement (SDE, SENELEC, ONAS, etc.) et la réalisation d’aménagements paysagers.


À voir aussi

Fin du procès Khalifa Sall: les parties saluent une procédure équilibrée

Rfi.frAprès cinq semaines d’audiences, le procès de Khalifa Sall s’est terminé ce vendredi 23 février …

Au dernier jour de procès, «Khalifa Sall doit être condamné», pour le parquet

Ce vendredi 23 février est normalement le dernier jour du procès de Khalifa Sall. Le …