images

LE FMI S’ATTEND À UN TAUX DE CROISSANCE DE PLUS DE 6% EN 2016 ET 2017

Le taux de croissance du Sénégal va dépasser plus de 6% en 2016 et 2017 a annoncé, mardi à Dakar, Ali Mansoor, le chef de Mission du Fonds monétaire international (FMI).

 « Dans ce contexte, nous croyons que la croissance cette année va être maintenue à des taux très élevés, ainsi que l’année prochaine. Elle devrait dépasser 6% et tournait autour de 6,5% les deux prochaines années », a-t-il dit.

Chef de Mission du FMI au Sénégal depuis le 17 août dernier, M. Mansoor s’adressait à la presse.

Selon lui, « la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (PSE) se poursuit de façon satisfaisante avec un impact de plus en plus marqué sur l’économie sénégalaise ».

« Ce qui est encourageant, c’est une amélioration de la balance des paiements avec un compte courant qui est projeté avec un déficit de 6,5% . Ce résultat n’est pas seulement le résultat de la baisse des matières premières en particulier le pétrole. On commence à voir une augmentation des exportations », a expliqué Ali Mansoor.
Pour le chef de la Mission du FMI au Sénégal, « la situation macro-économique semble aller dans la direction qu’il faut, avec un maintien du déficit budgétaire ».
Il a souligné que « le Sénégal va atteindre les critères de convergence de l’Union monétaire ouest-africaine (UEMOA) de 3% en 2018 ».
« Tout va bien, l’inflation demeure relativement faible et continue à être maîtrisée », a fait savoir le chef de mission du FMI au Sénégal qui a appelé à « maintenir longtemps cette croissance, si on veut réussir l’émergence ».
« On a pris les premiers pas, mais c’est un long voyage. Il faut pouvoir continuer jusqu’à la fin. Il faut continuer les efforts les efforts d’améliorer la qualité de la dépense », a précisé M.Mansoor.

Voir aussi

djibo-ka-senego

CNDT- Djibo dévoile les contours de sa mission

Le président de la Commission nationale du dialogue des territoires (CNDT), a dévoilé le contenu …

Open