images

Le Forum des Jeunes socialistes lynche Bamba Fall

La sortie de Bamba Fall, argumentant sa démission du Bureau politique a suscité une virulente réplique du Forum des jeunes socialistes. Le Coordonnateur Abdoulaye Gallo Diao, pense simplement qu’il s’agit d’un «non-événement pour le Parti socialiste». Parce que, dit-il, «Bamba Fall  n’est  qu’un figurant  au sein du Bureau politique, car comme tous les maires, députés et ministres socialistes, il est admis à y siéger mais en réalité,  il  ne joue aucun rôle, n’assume aucune fonction, ni responsabilité au sein du Bp».  Pis, dit-il, «le Ps trouve ridicule et irresponsable pour un membre de son Bureau politique,  qui dispose d’un  minimum de sens du devoir et de la responsabilité, de  présenter sa démission à la presse et non à l’instance ou à l’autorité habilitée à recevoir celle-ci,  en bonne et due forme».
Dès lors, disent Diao et ses camarades, «Bamba Fall risque d’être exclu du Ps tout simplement parce qu’en tant principal présumé commanditaire des actes de vandalisme  et de tentative d’assassinat du 05 mars 2016, ce dernier va sans nul doute être démasqué par l’enquête de la Dic, avant d’être présenté devant les jurés de la Cour d’assisses, pour les crimes qu’il aurait commandités». Poursuivant, ils soulignent que «sur le plan politique et interne du Ps, la suite logique de son inculpation pour actes de vandalisme puis tentative d’assassinat, sera son exclusion du Ps ainsi que tous les autres camarades qui sont impliqués de près ou de loin dans cette agression criminelle voire ignoble».

 C’est pourquoi les responsables du Forum des jeunes socialistes pensent que «les agissements de Bamba Fall vont dans le sens de vouloir se martyriser, mais qu’il sache que ses manigances futiles et politiciennes, ne serviront à rien, à part contribuer à corser son dossier d’inculpation». Pour «les autres agitateurs», Diao & Cie rappellent qu’«il n’y a pas de peine sans texte, mais aussi, qu’il n’y a pas de condamnation sans preuve.  Le Bureau politique qui a porté plainte contre X, n’est ni juge, ni législateur». Par contre, disent-ils, «les libertés individuelles et collectives de ses membres sont garanties puis protégées par les lois et règlements en vigueur au (Sunugaal). Dans ce cas, aucun jeune socialiste ne doit s’inquiéter, s’il n’a rien n’à se reprocher dans les actes commis le 05 mars 2016 au Ps ».

Voir aussi

Rama-Yade-300x193 (1)

FRANCE-AFRIQUE Rama Yade cherche à se faire sponsoriser par des palais africains

L’ex secrétaire d’état aux Droits de l’Homme sous Nicolas Sarkozy, Rama Yade, entame ce jeudi …