Accueil / CULTURE / Le ‘’garey », un alphabet pour les langues nationales

Le ‘’garey », un alphabet pour les langues nationales

Inconnu du grand public, le ‘‘garey », un alphabet inventé depuis 1961 par El Hadji Assane Faye, inspecteur d’enseignement en langue arabe, pourrait servir d’alphabet commun à toutes les langues nationales et même au-delà de celles-ci, a confié à l’APS son inventeur.
Le ‘’garey », mélange de lettres arabes et de latines, est composé de 25 lettres de base, a précisé M Faye. L’écriture en ‘’garey » part de la droite vers la gauche pour ‘’montrer l’importance accordée à la partie droite dans les cultures africaines », a expliqué El Hadji Assane Faye.

Il a fait part de la possibilité de transcrire en ‘’garey » les mathématiques, bref toute les sciences. A ce sujet d’ailleurs, un dispositif est conçu pour la transcription électronique des caractères ‘’garey ».

Selon M. Faye, 19 ouvrages ont déjà été transcrits en ‘’garey » et envoyés à l’UNESCO. Il s’agit notamment d’un syllabaire, de livres de contes, de mathématiques, d’une traduction du Coran, livre saint des musulmans.

Avec cette forme d’écriture, il s’agit surtout de ‘’revaloriser l’inventivité chez les Noirs », a dit l’inspecteur d’enseignement en langue arabe par ailleurs président du Mouvement des enseignants en langues africaines (MELAS).

M Faye a toutefois déploré la méconnaissance du ‘’garey » par le grand public, malgré le fait qu’il l’a présenté, après l’avoir inventé, au président Léopold Sédar Senghor et au ministère de l’Education nationale. Selon lui, ‘’il n’y a pas de diffusion. La diffusion a été bloquée ».

L’inventeur du ‘’garey » met cet indifférence des autorités sous le compte d’une ‘’préférence pour l’alphabet latin » et de ‘’l’alphabétisation en langues nationales fait également avec les lettres latines ».

Et, pourtant, selon lui ‘’le garey est un alphabet simple, facile à apprendre et qui permet de transcrire toutes les langues parlées que composent consonnes et voyelles, surtout les langues de la mère Afrique ».

Par le ‘’garey », a-t-il ajouté, ‘’il est possible de transcrire toutes les sciences, qu’elles soient anciennes ou modernes. Cet alphabet peut s’asseoir dans un moule d’une machine unique que partagent toutes les langues ». Pour faire connaître sa découverte, El Assane Faye anime une ‘’daara » à Derklé où il vulgarise le ‘’garey » auprès d’élèves.


À voir aussi

Décès de Lilyan Kesteloot, spécialiste des littératures négo-africaines contemporaines

L’universitaire et chercheuse belge Lilyan Kesteloot, spécialiste des littératures négro-africaines francophones, est décédé mercredi à …

Thione Seck s’épanche- Les Faux billets, Modou Kara, Youssou Ndour – Le lead vocal du Raam daan dit tout

Absent de la scène musique depuis quelques temps, Thione Seck compte signer son retour avec …