arton150633

LE GÉNÉRAL BAKARY DIATTA, PREMIER AFRICAIN AGRÉGÉ EN RÉANIMATION, UN EXEMPLE DE CARRIÈRE RÉUSSIE

Le directeur de l’hôpital Principal de Dakar, le général Bakary Diatta, parrain de la promotion 2015 de la section mathématiques-informatique de la Faculté des sciences et techniques de l’université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, mène de font depuis des années deux carrières militaire et médicale jugées accomplies.

Elevé au rang de général de brigade, le 1er septembre 2015, Bakary Diatta est le premier Africain agrégé en anesthésie-réanimation.

S’exprimant à l’occasion de la cérémonie de promotion des 85 nouveaux ingénieurs-informaticiens de la section mathématiques-informatique de l’UCAD, le représentant du recteur, Joseph Sarr, a invité les récipiendaires à s’inspirer de leur parrain pour en faire leur référence.

« Votre parrain allie en lui trois grandes qualités : haut gradé des Forces armées sénégalaises, puisque général de brigade, enseignant chevronné puisque professeur agrégé, mais aussi médecin-chef et directeur du prestigieux hôpital de renommée », l’hôpital Principal de Dakar’’, a souligné le doyen de la Faculté des sciences et techniques de l’UCAD.

Selon le responsable de l’Ecole doctorale mathématiques-informatique (EDMI), Hamidou Dathe, « parrain ne pouvait pas être mieux choisi que le général, professeur, médecin, directeur du plus grand hôpital de la sous-région ».

Il a fallu 32 ans, au médecin-général Bakary Diatta, pour gravir tous les échelons aussi bien dans le domaine médical que militaire.

Médecin-chef du bataillon des sports de l’armée entre 1986 et 1998, il fut spécialiste des hôpitaux des armées en anesthésie-réanimation, à partir de mars 1992, puis médecin adjoint du service de réanimation de l’hôpital principal de Dakar (1992-1994).

Le médecin-général Diatta a été ensuite reçu au concours d’agrégation du Val-de-grâce de Paris en anesthésie-réanimation, en 1999, devenant ainsi le premier Africain à) atteindre ce niveau, dans cette spécialité.

Promu médecin-colonel, le 1er octobre 2005, il a attendu dix ans pour étrenner le grade de général de brigade, c’est-à dire le 1er septembre 2015.

Le médecin-général Bakary Diatta a, entre temps, présidé aux destinées de l’Ecole d’application du service de santé des armées du Sénégal (académie militaire) de 2008 à 2015.

En tant qu’enseignant à la faculté de médecine de l’UCAD, le professeur Bakary Diatta a plus de 300 publications à on actif, incluant aussi communications et conférences à travers des revues scientifiques indexées.

Il a encadré en moyenne, de 1999 à 2012, 2 thèses de doctorat par an et 2 mémoires de 3e cycle (en anesthésie-réanimation).

Cumulativement avec ses fonctions de directeur de l’hôpital Principal, il est titulaire de la chaire d’enseignement anesthésie-réanimation dans les armées, pour une période de trois ans renouvelable une fois.

Voir aussi

telechargement-15

Gamou 2016 : Al Amine plaide l’équipement de l’hôpital Abdoul Aziz Dabakh de Tivaouane

C’est une doléance formulée hier, en marge du comité régional de développement en vue du …