Le groupe « Lions’of Africa »se lance dans le « simb » pour promouvoir la culture casamancaise

Pour développer la culture sénégalaise, « Lions of Africa » (Lions d’Afrique), un groupe d’artiste sénégalais qui font du «Simb» (faux lion) avec de l’acrobatie et d’autres rythmes, entend promouvoir la «riche» culture casamançaise et faire un film avec les comédiens. De retour au Sénégal, l’initiateur du groupe, Abdoulaye Dieng alias Laye Ananas qui vit en Norvège, a rencontré la presse.
L’artiste qui est déjà allé à Koubano rencontrer les artistes nichés dans la Casamance, entend les assister et faire découvrir leur talent au niveau national et international. Selon lui, cette initiative se justifie par le fait qu’au Sud du pays, «la culture occupe une place importante». S’y ajoute, pour Laye qui rencontrait la presse avant-hier, samedi 23 juillet au Just For You, «c’est seule la culture qui peut régler les problèmes de la Casamance». Un autre projet de l’artiste, il s’agit d’accompagner les artistes comédiens à travers une réalisation de film, juste pour lui de faire «la promotion de la richesse de l’art sénégalais». Ce qui justifierait d’ailleurs la présence de plusieurs comédiens lors du face-à-face avec les journalistes où l’équipe de Abdoulaye Dieng a fait des prestations du «Simb» rythmées par une «forte» animation du «sabar» et la danse.«Les Lions d’Afrique» invitent à découvrir l’ancienne tradition de la culture africaine à travers des performances, un mélange de danse, de l’acrobatie, et de rythmes. A travers ce spectacle de «Simb», Abdoulaye Dieng et son équipe ont porté le drapeau du Sénégal à l’occasion de plusieurs festivals au niveau international. Issu d’une famille de griots, Laye Ananas a commencé la danse à l’âge de 19 ans, c’est après avoir assisté à un concert de Michael Jackson en 1999 qu’il a monté sa propre entreprise.
Rewmi.com/FBF

Voir aussi

GO Welcome Yaraam Barrow !

Qui a eu l’idée d’installer Adama Barro à Dakar, en attendant que Yahya déménage ses …