Accueil / CULTURE / Le groupe Pape et Cheikh : Le succès de « Gorgui Doli Nu » relance notre carrière

Le groupe Pape et Cheikh : Le succès de « Gorgui Doli Nu » relance notre carrière

Cheickhou Coulibaly plus connu sous le nom de Cheikh et Pape Fall couramment appelé Pape sont les auteurs compositeurs de la chanson de campagne du candidat Abdoulaye Wade, pour la Coalition Sopi 2007, “ Gorgui Doli Nu ”, une composition qui a connu un grand succès. Nous les avons interpellés sur cette composition qui a fait feu et flamme dans les meetings. Dans cet entretien, le groupe Pape et Cheikh nous parle de leur prochain album qui sera bientôt sur le marché.

Source : Le Soleil
Parlez-nous de votre parcours ?

Pape faisait une formation en couture. Moi, j’étudiais. Chaque soir, on se retrouvait au Conservatoire de musique pour suivre des cours de solfège. C’était pour avoir une base en musique. Je faisais des cours de droits. A l’occasion nous jouions de la musique dans d’autres groupes tels que la formation” Santa Mouna ”. Pape a joué dans les hôtels. Moi, j’ai joué dans plusieurs groupes comme celui d’Ouza et dans des groupes de reggae.

C’est en 1997 que nous avons décidé de créer le groupe “ Pape & Cheikh ”. Et fort de nos expériences diverses et communes, nous avons essayé de faire de la musique acoustique, folk. Notre musique qui est basée sur le folk sénégalais est ouverte aux influences de la musique moderne et internationale.

En 2001, l’album “ Yaatal gueew ” nous a lancé carrément sur la scène musicale sénégalaise. Nous étions agréablement surpris par le succès du produit. Cela nous a poussé à travailler davantage. Cette cassette nous a permis de faire des tournées un peu partout dans le monde, en Europe, aux Etats-Unis, en Asie notamment au Japon où nous avions animé des concerts avec les artistes de renommée internationales tels que Youssou Ndour, Trachy Chapman, le groupe Baobab etc. Le produit a vraiment lancé notre carrière.

Sur le plan international, nous avons eu à faire un album qui n’est pas sorti au Sénégal. Cet album a été enregistré en Angleterre dans le studio de Peter Gabriel et c’est son label même qui a produit l’album. C’est notre premier album “ Cd ” international qui s’appelle “ Mariama ”. Malheureusement, il n’est pas sorti au Sénégal et beaucoup ne l’ont pas ici. Je crois que c’est déjà bien d’avoir un album sur le plan international. Après la sortie de cette cassette, nous avons fait beaucoup de tournées en Europe pour la promotion de l’album, nous avons joué lors d’un festival en Allemagne avec Youssou Ndour, nous avons joué aussi avec l’orchestre “ Baobab ” en Angleterre. Nous profitons de l’occasion pour les remercier. Nous avons fait une tournée aux Etats-Unis, au Canada.

Je rappelle que nous ne sommes pas deux, il y a aussi le groupe qui nous accompagne.

Quelles sont les retombées financières de la composition “ Gorgui Doli Nu ” qui a meublé la campagne électorale de Me Abdoulaye Wade ?

Les retombées sont de plusieurs ordres. Nous sommes d’abord satisfaits de la réélection de Wade. Parce que, si Wade avait perdu ce serait la mort du groupe.

Mais au départ, nous croyions à la victoire de Wade. L’autre satisfaction, la chanson est appréciée par le public. Elle a fait le tour du Sénégal. C’est une promotion pour le groupe.

La composition “ Gorgui Doli Nu ” nous a mis sur orbite. La cassette a rehaussé notre crédibilité. Il faut reconnaître que nous étions choisis parmi tant d’artistes. Cela nous réconforte et nous donne une visibilité.

Nos fans nous regardent positivement. Beaucoup avaient pensé, après le succès de “ Yatal Guew Gui ”, que nous ne pouvions pas refaire une chanson dont le succès serait apprécié de tous. Heureusement, nous l’avons fait. C’est une confirmation pour le groupe. Cela nous a ouvert plusieurs portes. Nous avons reçu des remerciements de la part des autorités gouvernementales. Le président de la République a offert une maison à chacun de nous, nous le remercions du fond de notre cœur pour cette reconnaissance.

Nous sommes engagés pour le président Wade parce qu’il est engagé pour la bonne cause. C’est notre conviction.

Comment vous est venue l’idée de composer une chanson pour le candidat de la Coalition Sopi 2007 ?

Nous avons composé cette chanson bien avant la campagne électorale. Nous n’avons pas travaillé avec la cellule de communication de la Coalition Sopi. C’est le maire de la ville de Dakar, Pape Diop, qui nous avait saisis pour nous demander d’écrire une composition pour le président Wade pour la campagne électorale. Nous avons accueilli cette initiative à cœur ouvert. Seulement, il faut dire qu’au fil du temps, nous avons apporté beaucoup de rectificatifs pour le peaufiner et cadrer le tout avec les enjeux des élections.

On a dit que la composition était au départ contre le régime en place qu’en est-il exactement ?

Nous étions tous surpris lorsque cette information est parue dans la presse. Les amis et des connaissances nous ont appelés pour nous demander d’adresser un rectificatif. Nous avons jugé inutile de le faire. Car cela aurait donné de l’ampleur à cette information erronée. La composition, avant même que nous apportions des changements, était en faveur du régime en place. ..

Pour rappel, une des compositions de notre première cassette intitulée “ Yatal Guew Gui ” a été reprise par les partis politiques lors des campagnes d’avant Alternance. Notre deuxième produit c’est “ Travailler ”, un des slogans de Wade. Certains nous demandaient pourquoi nous avons chanté le culte du travail prôné par Wade.

Nous leur avions répondu que le président Wade a lancé un appel pour le culte du travail. Donc, “ Gorgui Doli Nu ” est une suite logique dans nos productions.

Est-ce que vous vous attendiez à ce succès de la composition ?

Pour nous, le succès de la composition n’était pas important. Mais notre souci, c’était de faire une bonne production pour le président Wade. Nous étions animés par cette volonté d’apporter notre contribution à la réélection du candidat de la Coalition Sopi 2007. Cela pour diverses raisons. Nous croyons à Wade et cela ne date pas d’hier. J’ai toujours voté Wade. En plus de cela, nous avons vu les projets exécutés à Dakar et à l’intérieur du pays. Sans compter les autres en cours d’exécution. Donc, nous nous sommes dits voilà un président qui a de l’ambition pour le Sénégal et qui mérite d’être soutenu.

Est-ce que vous envisagez de mettre sur le marché un album ?

Nous avons déjà confectionné un album avant la campagne. Nous ne pouvions pas le sortir durant la période électorale. Nous attendons un moment propice pour le mettre sur le marché. Nous avons chanté en Wolof, Sérère et Mandingue. Nous y parlons du comportement du père de famille, de l’amour et de l’émigration clandestine.

Nous sommes restés 5 ans sans sortir un produit. Nous ne nous focalisons pas sur les événements et les fêtes pour sortir un album sur le marché. Nous ciblons les élections. C’est notre point fort.


À voir aussi

Maroc-Sénégal Farssi immortalise les relations historiques entre les deux pays

Professeur titulaire à l’Ecole supérieure polytechnique de Dakar,  Sidi Mohamed Farssi vient de publier un …

«Le réveil des lions» Laye ‘’Ananas’’ dédie une fresque aux Gaindés du Foot

La compagnie de danse, « Lions of Africa », dirigée par Abdoulaye Dieng dit Laye Ananas, a …