ACTUALITE

’’Le Joola’’ : les familles réclament toujours le renflouement du navire

  • Date: 21 septembre 2015

Les Associations des familles des victimes du bateau ’’Le Joola’’ réclament toujours le renflouement de l’épave, 13 ans après le naufrage du navire, pour régler une ‘’question de dignité humaine’’.

’’Pour un devoir de mémoire et pour soulager les familles des victimes, l’Etat doit faire tout pour sortir le bateau de l’eau’’, selon Nassardine Aidara, président du Comité d’initiative pour l’érection d’un mémorial musée qui regroupe les trois associations de familles de victimes au Sénégal.

Le président du Comité et les représentants de ces associations ont fait face à la presse lundi à la Place du souvenir de Dakar en prélude au 13éme anniversaire du naufrage, le 26 septembre.

’’Tôt ou tard, le bateau sera renfloué et tous les coupables rendront des comptes devant la justice’’, a t –il soutenu dans son propos liminaire.

Pour le président de l’Association des familles des victimes, le député Idrissa Diallo, ‘’ce n’est pas un luxe, ni une question de moyens, le renflouement du bateau est un droit pour les familles des victimes’’.

‘’On doit nous libérer en nous permettant de disposer des restes des nôtres, c’est un minimum qu’on demande à l’Etat’’, a t –il souligné.

En 2006, Diallo a rappelé avoir rencontré, en compagnie du porte parole de l’Association nationale des familles des victimes, le Commissaire à la coopération internationale, à l’aide humanitaire et à la réaction aux crises de la commission européenne, Louis Michel à Bruxelles (Belgique).

Ainsi, des modalités avaient été trouvés pour financer le renflouement du bateau, a t-il souligné.

’’On avait trouvé un point d’accord sur les modalités financières et techniques pour renflouer l’épave du bateau le Joola, mais depuis lors rien n’est fait’’, selon le porte parole de l’Association nationale Boubacar Ba.

Le Comité a fait également état d’un projet américain pour financer le renflouement du navire pour un coût de 3 milliards de francs Cfa. Ces promoteurs n’ont pas eu d’interlocuteurs du côté de l’Etat.

Dans le cadre 13 ans de commémoration du naufrage de ’’Le Joola’’’, les familles des victimes ont remis également sur la table l’érection d’un mémorial-musée, la prise en charge des orphelins, pupilles de la Nation, ayant atteint 18 ans et qui ne bénéficient plus de l’aide de l’Etat.

Le navire ’’Le Joola’’ qui assurait la liaison Ziguinchor-Dakar a fait naufrage le 26 septembre 2002 au large de Dakar faisant prés de 2000 morts.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15