khalife

Le Khalife à Serigne Assane Mbacké: « Amoulène Bèn diom »

Serigne Assane Mbacké et sa délégation n’oublieront pas de sitôt l’audience que le Khalife général des mourides leur a accordée avant-hier. Selon le journal l’observateur, après son élargissement de prison, Serigne Assane Mbacké, à le tête d’une délégation, s’est rendu à Keur Nganda où le khalife général des mourides est en retraite pour le le rencontrer. Il faut dire que cette rencontre a pris une autre tournure car, le Khalife a assené ses vérités à ses hôtes. “Quand j’ai eu vent de vos multiples agissements, j’avais hâte de vous rencontrer. Vous m’avez désagréablement surpris. Vous m’avez déçu. Je pensais que vous alliez être les garants de l’ordre que je veux instaurer à Touba. Mais je me suis rendu compte que vous êtes les premiers à violer les règles que j’ai édictées dans cette ville pour la sauvegarde de son statut, purement religieux. Amoulène bèn diom » (Vous n’avez pas le sens de l’honneur)”, déclare le khalife général des mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké. Avant de poursuivre: « Toi Assane Mbacké, j’ai même appris que tu n’es pas disposé à respecter les directives des autorités judiciaires concernant ton élargissement de prison. C’est un comportement indigne de ta part qui ne t’honore pas. La précision que je tenais à faire à votre endroit et qui sera la dernière, est que je ne veux plus que mon nom soit mêlé aux affaires politique. Je l’ai dit et répété. Dorénavant, si vous vous entêtez à le faire (…) ». S’agissant du pli confidentiel que Karim Wade aurait fait parvenir au khalife, il précise: “Leep ay kacc la (tout ceci n’est qu’un tissu de mensonges)”.

Rewmi.com/C.M.Sarr

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …