ECONOMIE

Le L’Ana veut favoriser une aquaculture de type industriel

  • Date: 24 juin 2016

Le directeur général de l’Agence nationale de l’aquaculture (ANA), Magatte Bâ, a indiqué que son ambition est d’assurer le développement d’une aquaculture industrielle, moderne et durable, bénéficiant du soutien d’un secteur privé ‘’fort’’.‘’Les privés sénégalais doivent s’installer dans le secteur aquacole, pour faire une production de type industriel moderne’’, a estimé M. Bâ qui s’exprimait en marge de la signature d’un protocole d’accord entre le Programme des domaines agricoles communautaires .Pour l’instant, a-t- il souligné, la production aquacole au Sénégal est assurée par des fermes de petits privés, moyens et communautaires. Pas moins de 150 fermes sont aujourd’hui fonctionnelles et encadrées par l’ANA’’, a indiqué le directeur de cette agence, annonçant le démarrage très imminent de grandes fermes industrielles.Nous avons en perspectives la grande ferme de crevettes prévue au Sénégal avec la coopération brésilienne, avec pas moins de 100 millions de dollars’’, a annoncé Magatte Bâ. C’est une ferme de niveau industriel, avec un laboratoire, une écloserie, ainsi que les étangs de grossissement sur de vastes hectares qui vont aussi permettre de créer des emplois. Il en est de même pour la pisciculture où il est envisagé des centres de développement de la pisciculture et des pôles un peu partout dans la vallée du fleuve Sénégal et dans la partie sud du pays, a-t- il ajouté. Le directeur général de l’ANA a aussi évoqué les projets de fermes marines. Il a indiqué que des bureaux de l’ANA seront ouverts dans plusieurs localités, pour un encadrement plus rapproché et une meilleure présence des bureaux et antennes de l’ANA au niveau des domaines agricoles communautaires (DAC). Le but étant de créer des emplois ruraux durables et décents. « L’ANA ne produit pas, mais accompagne les privés à s’installer », a-t-il précisé.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15