presse

Le lancement officiel du passage au numérique mis en exergue

Les journaux reçus jeudi à l’APS sont largement revenus sur la cérémonie officielle de lancement du passage du Sénégal de l’analogique au numérique en mettant notamment l’accent sur l’intervention du chef de l’Etat Macky Sall à cette occasion.

‘’Macky Sall pour des programmes (audiovisuels) de qualité’’, souligne à sa Une le journal le Soleil. ‘’L’enjeu des infrastructures étant pour l’essentiel maitrisé, il nous faut s’engager dans la perspective de productions audiovisuelles de qualité conformes aux attentes de nos populations et aptes à propulser l’industrie prometteuse de l’audiovisuelle (…)’’, a dit Macky Sall.

Le président a également, relève la publication, le gel et l’audit des fréquences de télévision ‘’non encore exploitées’’ et qui sont ‘’des dizaines en dormance sans discernement et sans base légale’’.

‘’Passage au numérique : Macky (Sall) tance les patrons de télés’’, titre le Témoin au quotidien qui explique que le chef de l’Etat a demandé aux responsables des télévisions d’améliorer leurs productions avec le passage au numérique. ‘’Ce n’est pas parce qu’on est propriétaire d’une télévision, qu’on peut en faire ce que l’on veut’’, martèle Macky Sall.

D’autres journaux se sont intéressés au même sujet. ‘’Fréquence en dormance : Macky annonce un audit’’ (Le Quotidien) ; ‘’Macky gèle les fréquences et annonce un audit’’ (Le Populaire) ; ‘’Macky en croisade contre les télés bidon’’ (Sud Quotidien) ; Direct Info a insisté sur ce qu’il a appelé à sa Une ‘’l’attente de Macky Sall aux programmes télés’’.

‘’Nous y sommes, nous y voilà’’. Cette déclaration du président du Comité de pilotage du passage de l’analogique au numérique (CONTAN) Babacar Touré barre la Une de Sud quotidien. Dans Le Populaire M. Touré estime que ‘’ce que nous avons réalisé au Sénégal est inédit avec le basculement dans le monde numérique’’.

Les journaux commentent aussi les nominations effectuées mercredi par le chef de l’Etat lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres avec notamment le limogeage de l’agent judiciaire de l’Etat et l’affectation du préfet de Dakar à Louga.

‘’Macky sanctionne les couacs’’, selon Le Quotidien qui signale que le substitut du procureur près la CREI (Cour de répression de l’enrichissement illicite) Antoine Diome est devenu le nouvel agent judiciaire de l’Etat.

APS

Voir aussi

telechargement-6

INSECURITE ET SERIE DE MEURTRES Oumar fait … Maal aux Sénégalais

Le sang jaillit, coule et coule encore. Les esprits et les regards des citoyens sont …