téléchargement (1)

Le maire de Sandiara fait coffrer un imam et un muezzin

Le maire de la commune de Sandiara, Serigne Guèye Diop, par ailleurs conseiller spécial du chef de l’Etat, a envoyé en prison l’imam Yoro Fall, le muezzin Saër Diop, Bassirou Diop, Sidy Diom et Paul Faye. Tout ce beau monde croupit à la prison de Mbour pour les délits de destruction de biens appartenant à autrui. Ils ont été déférés au parquet vendredi dernier et écroués à la prison de Mbour, selon Nakhla Tine, conseiller municipal et responsable du Parti démocratique sénégalais (Pds) à Sandiara. Il est en même temps coordonnateur du collectif pour la défense des intérêts de Sandiara. Selon le responsable libéral, le maire de Sandiara a fait un abus de pouvoir («Jaay doole») pour faire arrêter ces pères de famille. A l’en croire, Serigne Guèye Diop a refusé de retirer sa plainte malgré la demande du représentant du khalife des mourides et de l’imam ratib. En fait, il s’agit d’un bras de fer opposant des maraîchers de Sandiara au maire. Pourtant un accord avait été scellé en ce sens avec l’ancien président du Conseil rural.

Actuellement, Serigne Guèye Diop veut ériger des Hlm sur le site du maraîchage qu’il a loti, d’après Nakhla Tine, sans l’aval du Conseil municipal. Les géomètres étaient accompagnés sur les lieux par l’agent municipal Diane Dione. Et lorsque les maraîchers se sont opposés au lotissement, ce dernier a dégainé une arme à feu. Les maraîchers ont voulu porter plainte, mais ils ont finalement désisté. Et le maire en a profité mercredi dernier pour saisir la gendarmerie d’une plainte. Dès le lendemain de la plainte, les maraîchers sont convoqués, avant d’être déférés au parquet le vendredi. Pourtant, une rencontre a été tenue le 9 février 2015 à la sous préfecture de Sessène pour trouver un consensus entre les deux parties. D’après le responsable libéral, le maire a fait fi de ces accords en faisant ce que bon lui semble. Il était convenu lors de la rencontre que, sur les 50 hectares des Hlm, 1 hectare soit attribué à Demba Ka pour une usine de remplissage de gaz, 1 hectare à Maman Africa et une usine de fabrication de briques et 15 hectares aux maraichers. «L’As» a tenté d’entrer en contact avec le maire Serigne Guèye Diop, en vain.

L’AS

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …