fonction publique

Le ministère de la fonction publique lance l’audit des compétences

Le gouvernement du Sénégal est plus que jamais déterminé à moderniser son administration. Et, pour contribuer à améliorer les performances de cette administration aux fins d’une meilleure qualité des services rendus aux usagers, il est impératif de la rénover en la faisant évoluer de «l’administration de gestion en une administration de développement impulsant et encadrant une activité économique compétitive et en croissance régulière».

C’est en ce sens que le Ministère de la fonction publique, de la rationalisation des effectifs et du renouveau du service public, en partenariat avec le Programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud), a décidé de mettre en place un audit des compétences des agents de l’Etat dont la cérémonie de lancement officiel a eu lieu ce mardi 14 juillet, à l’Ecole nationale d’administration (Ena), à Dakar.

L’objectif de cette première phase test, qui concerne les Ministères des affaires étrangères, de la Justice et de la Promotion des investissements, est, selon le ministre Viviane Bampassy, d’arriver au rapprochement et à l’harmonisation de toutes les ressources humaines de l’administration dans une dynamique de recherches de solutions durables et pérennes relatives à sa gestion. Elle va aboutir à la mise en place d’un outil de diagnostic et d’analyse, permettant de mettre en œuvre une politique pertinente de gestion des ressources humaines de l’Etat, notamment en matière de recrutement, de formation et d’emploi dans le dessein d’assurer le fonctionnement optimal de l’appareil étatique à travers la maîtrise des effectifs dans le cadre d’une gestion prévisionnelle efficace.

APS

Voir aussi

telechargement-6

AFFAIRE NDIAGA DIOUF Barthelemy et Cie seront jugés le 25 janvier prochain en audience spéciale

Initialement prévu hier, le procès de Barthelemy Dias a été renvoyé jusqu’au 25 janvier 2017 …