images

Le ministère de la santé explique l’importance de son  » plan directeur informatique »

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a lancé mercredi son « plan directeur informatique » censé assurer la coordination de la gestion administrative de tous ses projets et services.

« Ce plan directeur informatique a été élaboré parce que, à cause de l’absence d’un document stratégique concernant la gestion des données informatiques, il fallait mettre en place un cadre de référence pour proposer une organisation informatique du ministère », a expliqué le chef de la cellule informatique de ce département ministériel, Aïssatou Sall Fall, lors de la cérémonie de lancement du plan, à Dakar.

Cet outil servira à la « consolidation » du système informatique du ministère, selon Mme Fall.

Il permettra aussi d’ »harmoniser » la gestion de tous les programmes informatiques du département, a-t-elle ajouté.

Pour élaborer son « plan directeur informatique », le ministère de la Santé et de l’Action a commencé par faire « l’état des lieux de toutes les structures du ministère », ce qui a consisté à recenser les équipements, les logiciels, les infrastructures informatiques, les ressources en télémédecine et les besoins en formation, a expliqué Aïssatou Sall Fall.

Selon Mme Fall, les résultats de cet état des lieux ont montré qu’il y avait « beaucoup de choses à faire » dans ce domaine.

La mise en place du plan est pour le ministère une nécessité, a-t-elle souligné, espérant que l’outil permettra d’arriver à « une vision claire du système informatique » du département de la Santé et de l’Action sociale.

La maintenance des équipements et l’archivage électronique des documents constituent des « actions prioritaires » du « plan directeur informatique », a ajouté Mme Fall.

Selon le secrétaire général du ministère, Ibrahima Wone, c’est une nécessité, pour la « gouvernance » du secteur de la santé, d’avoir « une politique globale et cohérente d’informatisation ».

Le plan aura l’avantage de « moderniser l’environnement informatique, en améliorant efficacement la coordination des directions techniques du ministère », a-t-il souligné lors de la cérémonie.

L’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), qui a participé à l’élaboration de l’outil, va poursuivre sa collaboration avec le département de la Santé et de l’Action sociale, en vue de la réussite de sa mise en œuvre, a assuré son directeur général adjoint, Sada Wone.

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Ousmane Sow Un Géant de l’Art s’éteint

Le monde des Arts est en deuil. Ousmane Sow est mort ! L’artiste aux mains ingénieuses …